Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Gilles Bernheim                     Gilles Bernheim
             

 

-

Page créée le 16 avril 2006.

[Cheminements à partir des textes ou des paroles de Gilles Bernheim]

   
   
   
                 
                       

logo

 

- Bibliographie de Gilles Bernheim.

 

Né en 1952, Gilles Bernheim est rabbin diplômé du Séminaire israélite de France et professeur agrégé de philosophie. Il a été élu en 2008 Grand Rabbin de France. Il a été vice-président de l'Amitié Judéo-Chrétienne de France et expert dans les problèmes d'éthiques médicales (membre honoraire du Conseil National du Sida et coprésident de la Commission d'éthique médicale du Consistoire de Paris).

Propositions (les tÍtes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

Le rite met en relation avec l'absence

-

Règle de bio-éthique : il ne faut pas que la qualité de la vie à venir prenne le pas sur la dignité de la vie présente

-

Je ne sais pas ce que je donne ni ce que je transmets

-

Manger est un acte relationnel qui met l'humain en rapport avec ce qui est autre que lui

-

Ce que l'on transmet par le don n'est pas évaluable

-

Le Talmud se présente comme un traité sur les conséquences et les responsabilités, dans lequel la fonction du droit est de réparer les préjudices

-

Le don a pour objet d'obliger celui qui donne à réactiver ce qui subsiste une fois qu'on a donné

-

À chaque époque de l'histoire, plusieurs possibilités étaient ouvertes, et une seule s'est réalisée

-

Réparer, c'est combler un manque dans le passé, transmettre, c'est se dessaisir pour l'avenir

-

A chaque fois que le voir précède le dire, c'est signe de malédiction

-

Faire reposer la légalisation de l'avortement sur la liberté de disposer de son corps est une faute philosophique

-

Le problème de l'éthique médicale, c'est de ne pas créer de nouveaux préjudices qui viendraient s'ajouter à ceux que l'on est censé résorber

-

"Nous ferons et nous entendrons" (Naassé ve nichma)

-

Le messianisme signifie que c'est en s'appuyant sur le futur qu'on peut changer le passé

-

Le messianisme n'apparaît dans la bible qu'à partir du Livre des Rois

-

Le messianisme est la possibilité de l'avènement du nouveau, à chaque moment du temps, sans que rien ne soit irréparable ni inévitable

-

Un être complet est un être complété par une relation qui en est le niveau suprême

-

Caïn donne pour être reconnu par le fait qu'il donne

-

L'annulation des voeux et serments par le kol nidré porte sur les engagements envers soi-même, à condition de ne pas y penser quand on les fait

-

Abraham réunit la transmission et la bénédiction

-

Avant d'ériger un autel, Abraham crie le nom de dieu

-

A partir du moment où il parle, l'homme n'est plus appelé ADAM, mais YCH

-

La circoncision conduit l'homme à sa complétude

-

Il revient au père de circoncire son fils, afin de parachever son identité juive

-

La circoncision (juive) est l'opposé de l'Oedipe (grec)

-

Le commandement de la circoncision est donné à Abraham entre les deux changements de nom : après qu'Abram soit devenu Abraham, mais avant que Saraï ne soit devenue Sarah

-

En inscrivant le manque à même la chair, la circoncision est l'acte décisif de la vie juive

-

Joseph donne à l'histoire des patriarches sa direction définitive : faire d'une famille un peuple parmi les autres peuples

-

Le mérite de Joseph est de se souvenir de ses erreurs et d'éviter une rencontre prématurée avec ses frères

-

Le kol nidré nous rappelle l'impossible adéquation entre le langage et les actes

-

Le kol nidré délivre de la toute-puissance attribuée aux mots

-

Le messianisme de Joseph, c'est faire réussir les autres, tandis que le messianisme de Juda, c'est réussir soi-même

-

Le mérite de Rachel est d'avoir emporté les pénates de son père, car elle ne croit pas qu'une rupture avec l'idolâtrie puisse être définitive

-

Dans la ligature d'Isaac, ce n'est pas l'agneau (fils) qui est sacrifié, c'est le bélier (père), c'est-à-dire le père possessif qu'était Abraham

-

Saraï est la fille d'un homme qui est l'exact opposé d'Abraham

-

On entend mieux une voix qui vient du point central de l'être

-

Adam nomme les animaux pour se nommer lui-même (mais il échoue tant qu'Eve n'est pas là pour lui parler)

-

Manger dieu, c'est poser la question de la filiation

-

Chaque fois que la racine zakhar apparaît dans la Genèse, elle désigne un tournant décisif (pour Noé, Abraham, Rachel et Joseph)

-

Cours et interventions de Gilles Bernheim en diverses occasions à partir de 1995 [Cours]

-

Un Rabbin Dans la Cité (Gilles Bernheim, 1997) [RDC]

-

Le souci des autres au fondement de la loi juive (Gilles Bernheim, 2002) [SA]

-

Bibliographie de Gilles Bernheim

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Bernheim
BernheimDiresDits

AA.BBB

BD.DDE

LY_BernheimDiresDits

Rang = ZX_Partir_Bernheim
Genre = -