Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                 
 
                     
La mimesis nous trompe                     La mimesis nous trompe
Sources (*) : La sagesse n'a aucun contenu               La sagesse n'a aucun contenu
Platon - "La République, ou De La Justice", Ed : Pléiade (OC, t1), 1950, pp1215 et 1219 (602-3 et 605c)

Les arts d'imitation sont les plus éloignés de la sagesse, et leur plus grand méfait est qu'ils sont capables de contaminer même les sages

   
   
   
                 
                       

Platon regroupe sous ce nom d'"arts d'imitation" la peinture, la tragédie et la poésie (le théatre en général). Dans le Livre X de La République, il ne cesse de passer de l'un à l'autre. Ses jugements s'appliquent indifféremment à tous ces arts.

La vision est trompeuse. Elle dépend de la distance et de toutes sortes de perturbations. La peinture en trompe-l'oeil n'est pas loin d'être une sorcellerie. Elle s'oppose à la fonction de l'âme capable de mesurer ou de raisonner. L'une est de peu de valeur, et l'autre est ce qu'il y a de meilleur (603a). La poésie dite créative montre la tristesse, la joie, la dissension, mais n'aide pas à résoudre les problèmes concrets qui se posent aux hommes. Elle ne pousse pas à choisir la loi contre la passion (604b). Elle n'aide pas à guérir (604d). Au contraire, le théatre pousse à l'irritation, à la bigarrure. Il installe une mauvaise constitution dans l'âme de chacun (605b).

Les meilleurs d'entre nous trouvent du plaisir à entendre Homère. On se plait à voir des personnages se comporter de manière honteuse. La poésie conforte cet élément de notre âme, et pas le raisonnement. Homère est un grand poète, mais il ne faut pas l'admettre dans l'Etat.

Selon Jacqueline Lichtenstein (La couleur éloquente, Flammarion p57), ces analyses répondent à une visée stratégique, combattre la sophistique. Mais pourquoi faire ce détour par la peinture? Pourquoi l'assimiler à la sophistique? Parce que les images peintes offrent une représentation exemplaire du pouvoir d'illusion. La peinture réalise l'essence paradoxale de l'apparence.

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
 
   
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Platon
ArtMimesis

BR.SAG

ProSagesse

WM.IME

T.peinture

Rang = O
Genre = -