Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Messie, messianisme                     Messie, messianisme
Sources (*) : L'hébreu vient d'au - delà du fleuve               L'hébreu vient d'au - delà du fleuve
Jonas Cadoudal - "Ce qui s'entend dans la durée", Ed : Galgal, 2007-2012, Page créée le 3 mai 2006

 

-

[Le messie est l'affirmation de l'autre, et l'anti-messie l'affirmation de soi]

Autres renvois :
   

Le messianique de Derrida

   

Salut, rédemption, eschatologie

   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

Le messianisme est un produit relativement tardif du judaïsme, repris par les chrétiens, par les laïcs et même par les athées. Qu'attend-on de l'avenir? Cette question, qui n'avait pas de sens dans les sociétés d'autrefois, est devenue la question première. On attend du nouveau. On en attend pour demain, pour aujourd'hui, et aussi pour chaque instant. A partir de lui, on réinterprète le présent et aussi le passé.

Le messianisme est apparu sur le terrain politique. Dans la bible, il est la conséquence de l'échec de Salomon, et n'est pas évoqué dans le Pentateuque, mais seulement dans le Livre des Rois, et par les prophètes les plus récents.

Selon son inspiration, on peut trouver du messianisme dans toutes sortes de phénomènes : une voix entendue, un baiser, une joie ressentie. Ce n'est pas un phénomène extérieur, mais un drame intensément vécu.

Il y a plusieurs sortes de messie. Le judaïsme distingue celui de David et celui de Joseph.

Le messie n'est jamais concret, positif. Il n'a que des précurseurs, comme Elie. C'est un espacement, un blanc. Qu'il vienne ou pas, il ne garantit rien.

Ceux qui se sont crus messie, comme Isaac Louria ou Abraham Aboulafia, annoncent autre chose que ce qu'ils croyaient. Dans son messianique, Derrida veut préserver cette incertitude.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Le messianisme est la possibilité de l'avènement du nouveau, à chaque moment du temps, sans que rien ne soit irréparable ni inévitable

-

Le messianisme n'est pas qu'un problème théorique, c'est un drame intensément vécu

-

"Si vous écoutez sa voix, le messie viendra aujourd'hui même"

-

Le messianisme signifie que c'est en s'appuyant sur le futur qu'on peut changer le passé

-

Le messianisme juif dit dans la crainte : "Tu choisis la loi, sans aucune garantie", tandis que le messianisme chrétien assure : "Tu choisis la loi car elle est bonne"

-

[Le messianisme juif a deux versants : fils de David et fils de Joseph]

-

Le tserouf d'Aboulafia (mystique de la permutation des lettres) repose sur une logique messianique de la déconstruction

-

Isaac Louria (1534-1572) croyait être le messie, fils de Joseph

-

Le prophète Elie est le précurseur du messie

-

Dès le début, Eve attend le messie; mais la conscience messianique nationale n'apparaît qu'après l'échec politique de Salomon

-

Le messie naîtra de l'imperfection du baiser

-

Le messianisme n'apparaît dans la bible qu'à partir du Livre des Rois

-

La tora n'évoque jamais la nécessité d'un messie

-

A l'époque messianique, dieu révèlera le blanc de la tora dont les lettres sont actuellement invisibles pour nous

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Jonas
HebMessie

AA.BBB

JudCheminements

ME.KKQ

LX_HebMessie

Rang = zQuois_MessieJuif
Genre = -