Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Le lieu de l'Orloeuvre                     Le lieu de l'Orloeuvre
Sources (*) : Le récit de l'Orloeuvre               Le récit de l'Orloeuvre
Ouzza Kelin - "L'Entr'ouvrement de l'Orloeuvre", Ed : Galgal, 2017, Page créée le 3 mai 2006

 

- -

[L'Orloeuvre s'écrit à partir d'un lieu qui ne cesse de s'ouvrir]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accÚder Ó son texte

 

- Ouzza : Pour fonctionner, il fallait au Cercle un lieu à la fois suffisamment stable et totalement ouvert. Il fallait aussi que le lieu soit situé à Paris intra muros - car il n'existe aucun autre endroit qui puisse offrir des conditions positives à l'Orloeuvre. Dans la réalité de la vie urbaine, la tâche de découvrir un tel lieu était presque impossible, et elle l'était à peine moins dans les mots (car les mots sont, eux aussi, des vecteurs d'impossible). Pourtant c'est dans les mots qu'on l'a d'abord cherché : Sergueï proposait le Galgal, tandis qu'Aleth mettait en avant cette idée d'évasure qui situait le cercle dans l'espace, mais sans le figer dans une localisation précise. Sans doute n'ignoraient-ils pas que le lieu était déjà là, sous la main. Bendito y habitait depuis des lustres. L'adresse de son loft, 231bis, quai de l'Idve, ouvrait à elle seule quelques portes - car le mot Idve peut être interprété soit poétiquement, soit ésotériquement, soit dans sa proximité avec l'éclipse divine qui durait déjà depuis plusieurs siècles, soit dans sa ressemblance auditive avec l'idole ou l'idée. Peut-être est-ce qu'avec la même adresse, si le loft avait été situé à Mycènes ou sur le mont Fuji, il aurait été pris dans le même tourbillon. Mais quoiqu'il en soit, un nom est toujours défini, déterminé, relativement clos, tandis que l'Orloeuvre est le point de croisement de toutes les traditions. En tant que projet ouvert et inachevé, elle ne peut se situer qu'entre un mot et un lieu.

Il y avait parmi les Orloviens deux critiques d'art professionnels, tous deux d'origine italienne : Achille Vanzetti et Lorenzo Sargendi (mais seul Achille détenait encore la nationalité italienne). Tous deux possédaient une remarquable plasticité mentale qui leur permettait de s'adapter à tous les publics. En plus de cela, le premier était assez mondain, tandis que le second, universitaire reconnu, adorait faire étalage d'érudition. Ils apportaient au Cercle un contenu de savoir unique, qui n'aurait pas pu venir d'ailleurs.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

[Bendito Sapintza]

-

[Achille Vanzetti]

-

[Danel Qilen]

-

[Ouzza Kelin]

-

[Albert Egakis]

-

[Hubert Donoissy]

-

[Laaqib]

-

[Jacaline Glevenors de Courtepierre]

-

[Iphianassa Dentyar]

-

[Gil Aelligam]

-

[Henri Géride]

-

[Nimos Kefa]

-

[James Bodden]

-

[Ingfrid Pollano]

-

[Bernard Lestenbert]

-

[Gert Binveels]

-

[Elias Oester]

-

[Guideon Berto]

-

[Bertille Sapintza]

-

[Karen Deryiceu]

-

[Garance Miller]

-

[Ozzy Gorgo]

-

[Armando Benjoz]

-

[Aristide Pollano]

-

[Nicu Oracinescu]

-

[Cécile Loth]

-

[Dick Mullison]

-

[Gérard Sith]

-

[Marcel Teghise]

-

[Sergueï Dmytryk]

-

[Angeline Lafauchais]

-

[Yuchuan Li]

-

[Jorge Leonardo]

-

[Herbert Silinov]

-

[Harald Gourami]

-

[Honoré Mapier]

-

[Ignace Lequedeur]

-

[Sophie Persipeau]

-

[Jean-Yves Davy]

-

[Jonas Cadoudal]

-

[Juliette Silénius]

-

[Malavika Jibreel]

-

[Estelle Davy]

-

[Calixthe Daggoua]

-

[Jim Valkama]

-

[Roland Xaintrailles]

-

[Maria Ramos]

-

[Madou Tafhy Ngorane]

-

[Mahalia Heph]

-

[Markus Monyok]

-

[Nata Tsvirka]

-

[Emilia Dengerfeld]

-

[Iemanja Omulu dos Santos]

-

[Ouarda Ben Zeni]

-

[Susuke Shitima]

-

[Delphine Séverin]

-

[Juscelino Pinto]

-

[Alain Boisoulier]

-

[Pascual Pariselli]

-

[Patricia Cartelier]

-

[Amalqa Eshed]

-

[Jacques Bardoul]

-

[Ruth Shararii]

-

[Carole Hargone]

-

[Laurent Cordelier]

-

[Louise Tehanne]

-

[Shutong Quo]

-

[Nina Messham]

-

[John Fergusson]

-

[Sandrine Hargone]

-

[Madjiguène Caffrey]

-

[Saphira Beilotshill]

-

[Roberta Donoissy]

-

[Ernest Egakis]

-

[Cabrocha Hilairet]

-

[Tavleen Elswar]

-

[Shanda Lossleev]

-

[Michael Teelmiss]

-

[Elena Terblom]

-

[Max Uryos]

-

[Valentin Servanne]

-

[Tjara Omshak]

-

[Alexandra Darcansse]

-

[Mervyn Chally]

-

[Yolande Quicherat]

-

[Lorenzo Sargendi]

-

[Aelia Laelia]

-

[Amarante Helavy]

-

[Arno Dengerfeld]

-

[Sébille Auch]

-

[Prigent Romulart]

-

[Christelle Establot]

-

[Colette Jeudon]

-

[André Dautierre]

-

[Lorie Madoine]

-

[Eugène Silénius]

-

[Eglantine Mainguy]

-

[Eutocie Neyier]

-

[Péronne Corrillaut]

-

[Geminga Dorgès]

-

[Arsène Gaillour]

-

[Patrice Dufébure]

-

[Mariette Temis]

-

[Frédéric Chétiac]

-

[Francine Goicotchea]

-

[Grégoire Fannis]

-

[Auguste Dubrard]

-

[Melissa Makantobina]

-

[Georges Dabouy]

-

[Gloria Cenegha]

-

[Habib Djirouh]

-

[Athanasia Pernath]

-

[Iasna Grez]

-

[Aïlée Lasqin]

-

[Larissa Dentyar]

-

[Martine Mardolle]

-

[Jeannine Perpia]

-

[Antoinette Magard]

-

[Mariline Coopers]

-

[Charles Marzem]

-

[François Damier]

-

[Manuelle Astorba]

-

[Matricia Dentyar]

-

[Nikita Bavel]

-

[Winona Kiljeen]

-

[Lucien Coërmer]

-

[Nadège Tecrine]

-

[Sherman MacCoy]

-

[Stéphane Eladdus]

-

[Gaëtan Bertineau]

-

[Alek Genvret]

-

[Léo Melbou]

-

[Violaine Rimoir]

-

[Ksa Freisteirx]

-

Liste alphabétique des personnages virtuels de l'Orloeuvre (dits aussi Orloviens, Galgaliens ou Idviens) répartis entre hommes et femmes

-

[Le réseau orlovien répond à ce qu'on peut exiger de toute oeuvre : rester ouverte et inachevée]

-

[Elfriede Eischenbeck]

-

[Aleth Eljinek]

-

Idve est le point d'absence inoccupé à partir duquel se construit l'Orloeuvre

-

Guilgal est le lieu où ça commence à s'ouvrir

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Ouzza
HebGalgal

AA.BBB

PGFParcours

YX.GAL

LY_HebGalgal

Rang = zQuois_Galgal
Genre = MK - NG