Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Rachel, épouse de Jacob                     Rachel, épouse de Jacob
Sources (*) :              
Betty Rojtman - "Le pardon à la lune, Essai sur le tragique biblique", Ed : Gallimard, 2001, p32

 

Rachel cachant les penates de son pere (Tiepolo, 1726-29) -

Rachel a volé les pénates de son père pour l'arracher à l'idolâtrie - elle le paie d'une sanction disproportionnée

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

C'est l'explication donnée dans le Zohar. Si Rachel a volé les idoles de son père (ses pénates), ce n'était pas pour s'en servir elle-même, c'était pour empêcher son père de s'en servir. Malgré cette intention louable, le Zohar explique par cette faute son destin tragique : mourir aux portes de la Judée (comme Moïse mourra aux portes de la terre promise), ne pas élever son fils Benjamin. Elle a infligé une douleur à son père. Mais la peine est énorme par rapport à la faute, et la rigueur de la punition est disproportionnée. Elle meurt pour payer une infraction qu'elle a commise pour servir dieu (p33). Elle se retire pour laisser vivre les autres.

---

Rachel a voulu chasser les spectres, les conjurer. On peut comparer son attitude à celle de Marx à l'égard de ses propres spectres (ses parents).

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Rojtman
HebRachel

UP.NAT

XRachelPenates

Rang = XR
Genre = MR - IB