Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le judaïsme, indéfinissable                     Le judaïsme, indéfinissable
Sources (*) : Rachel, épouse de Jacob               Rachel, épouse de Jacob
Betty Rojtman - "Le pardon à la lune, Essai sur le tragique biblique", Ed : Gallimard, 2001, p105

 

Rachel et la lune (Ruth Shararii, 2011) -

Israël, comme Rachel, se reconnaît dans la fragilité de la lune

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Dans la tradition juive, les fêtes sont comptées au rythme lunaire. Le soleil n'est qu'une beauté venue d'ailleurs.

Féminine, la lune offre sa chair blafarde et dénudée au rayon lointain. Comme Rachel, elle se retire (non sans amertume), elle garde le silence.

Dans le midrach des deux luminaires, Dieu diminue la splendeur de la lune pour qu'il n'y ait pas deux souverains de même rang. Éclipsée, Rachel ressemble aux justes. Pour consoler la lune, l'Éternel lui renvoie l'éclat de sa pâleur - mais elle n'est pas rassérénée, alors il lui envoie un sacrifice expiatoire. Mais Rachel (la lune) n'en a cure. Là où elle réside - dans la fragilité -, le sacrifice lui importe peu.

-------

Israël, ici, est Jacob; mais aussi le peuple juif.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Rojtman
HebDefinition

XX.LUN

HebRachel

VL.UNE

XIsrael_fragilite

Rang = XISR
Genre = DET - DET