Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'incestueux                     L'incestueux
Salomon, le juste               Salomon, le juste
Raphaël Cohen, "Citation de textes diffusés sur Internet", Ed : dtext.com, , 9 juin 2004. Nous ne citons que des extraits de ce texte.

 

Couple d'amoureux (Elfried Lohse-Wachtler, 1930) -

Salomon fait tuer son frère aîné Adonias quand il demande pour femme Avichag, la dernière compagne de son père David, et pas quand il se proclame roi

   
   
   
                 
                       

logo

 

"N'as-tu pas entendu que Adonias s'est proclamé roi? Alors que notre seigneur David ne le sait pas..." ( Rois I : 1.11 ). David ne sait même pas ce qui se passe en Israël... Une jeune femme vient le réchauffer, Avichag, extrêmement belle. Mais c'est juste la chaleur de son corps qui est utilisée, le plaisir du regard aussi, peut-être, mais le roi ne la traite pas comme une femme. Le connaissant, nous savons qu'il ne le peut pas. On insiste sur le fait qu'il est très vieux : ce vieillard cacochyme n'a pourtant que 70 ans, et il ne devrait pas avoir perdu tous ses moyens, malgré la vie débridée qui a été la sienne. Le Talmud ne supporte pas l'idée d'un David incapable de prendre une femme ; elle déprime absolument les Amoraïm. Quand Bethsabée vient voir le roi, pour faire valoir ses droits -- ceux de son fils, Salomon -- à la succession, le verset qui nous en fait le récit comprend 13 mots. Le Talmud nous explique la valeur des mots : "C'est qu'il l'a prise treize fois, à ce moment là"...

David proclame la royauté de son fils Salomon, le troisième dans la dynastie des rois d'Israël. "S'il se conduit bien, aucun de ses cheveux ne tombera à terre. Si on trouve un mal quelconque en lui, il mourra" (Rois I : 1. 52). Salomon ne tue pas son demi-frère, qui s'est proclamé roi. Il est clément, mais menaçant : à la première incartade, la mort... Adonias ne se rend compte de rien. Il se mettra sciemment en danger, dans une inconscience -- la deuxième -- qui lui vaudra d'être tué. "Fais descendre sa vieillesse, dans le sang, au néant." (Rois I : 2. 9).

 

 

Adonias : "La royauté m'appartenait. Tout Israël a tourné sa face vers moi. Mais la royauté a été à mon frère, de par la décision de Dieu" (Rois I : 2. 15). Adonias sent l'irrésistible appui de tout le peuple, qui devrait lui ouvrir tous les droits. Par rapport à Salomon, il est l'aîné. Il demande Avichag, comme femme.

Salomon à Bethsabée, envoyée par Adoniya pour plaider son mariage. "Pourquoi me demandes-tu Avichag la Chounamit pour Adonias ? Demande-moi plutôt la royauté..." (Rois I : 2. 22) Salomon comprend immédiatement... Ce ne semble pas avoir été le cas de Bethsabée. Elle pense que son fils n'est désormais pas en danger. Elle est une simple intermédiaire des voeux d'Adonias, sans y voir malice.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Cohen_Raph
InsuInceste

XA.DON

HebSalomon

IN.CES

X.Adonias

Rang = Xabichag
Genre = MR - IA