Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 

 
     
Le temple - silence et vide                     Le temple - silence et vide
Sources (*) : Entendre l'autre               Entendre l'autre
Laurent Cohen - "Le roi Salomon", Ed : Seuil, 1997, p102

 

Street art -

L'universel abstrait

Salomon fait du temple le centre universel de l'audition divine

L'universel abstrait
   
   
   
La prière La prière
                 
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

 

Pour Salomon, l'écoute divine est synonyme d'exaucement mais aussi de pardon. C'est pour entendre la louange et la prière que le temple a été bâti, comme il l'explique dans sa prière d'inauguration : Tu entendras les supplications de Ton serviteur et de Ton peuple Israël proférées en ce lieu; du haut du ciel où Tu résides, Tu les écouteras (I Rois 8,30).

Le pardon est accordé à ceux qui viennent de leur plein gré s'affranchir eux-mêmes. Il n'est pas systématique. On ne peut délivrer un humain malgré lui. Mais le simple fait de se présenter mérite de s'appeler prière, qu'on soit un Hébreu ou un étranger.

Si le temple n'est que métaphoriquement la représentation du siège de la divinité (car dieu n'y réside pas), il est essentiellement un lieu d'écoute de la prière prononcée par les hommes, un centre d'audition. Dans sa prière d'inauguration, Salomon privilégie cette théologie-là.

 

 

Ce centre d'audition est celui du repentir, mais aussi de l'indulgence, de la reconnaissance de la fragilité humaine.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
     
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

CohenLaurent
HebTemple

BT.RAD

ProAudition

XT.AUD

ProUniversel

XS.ALL

ProPriere

XS.KLK

XSalomon

Rang = Xtemple
Genre = MK - NG