Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Démesure et brisure de la portée des voix                     Démesure et brisure de la portée des voix
Sources (*) : Toute communauté est vocale               Toute communauté est vocale
Ignace Lequedeur - "D'une prothèse en plus", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 19 mai 2000

 

- -

Portée subjective

[L'espace vocal contemporain ne mesure plus sa portée sur des voix naturelles, mais sur des machines d'écriture qui diffusent des voix artificielles]

Portée subjective
   
   
   
L'espace vocal L'espace vocal
Sur le Contemporain               Sur le Contemporain    
Le retour de la voix                     Le retour de la voix    

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

logo

 

Le vococentrisme humain n'est pas un fait historique; c'est une réalité à la fois biologique et anthropologique. La modernité s'y inscrit à sa façon, à laquelle on peut trouver quelques précédents historiques (l'excellente acoustique des théatres antiques), mais sans comparaison avec ce qui se passe aujourd'hui. Aujourd'hui comme hier, un espace vocal nous entoure dans nos activités courantes (cette bulle audible qui nous suit partout). Mais le vocal d'aujourd'hui n'est pas celui d'hier. L'illusion de continuité qu'on pouvait avoir dans un théatre n'est pas celle qu'on peut avoir en écoutant la radio dans sa salle de bain. Ce qui nous touche est une voix détachée, mécanisée, digitalisée. Au lieu de nous inscrire dans un espace communautaire, elle brise l'homogénéité de l'espace, et nous laisse solitaires dans notre mini-sphère. C'est un basculement, un vaste retournement qui s'est produit simultanément dans la technique, dans l'art, dans la pensée, et aussi dans la psychologie, et dont on commence à peine à saisir la nature. On pourrait dire que, depuis la deuxième moitié du 19ème siècle, la voix, devenue artificielle, a échappé à ses locuteurs. Avec le téléphone et la radio, sa tendance originelle à se couper du corps, à se transformer en objet séparable, a pris une ampleur que personne n'aurait pu prévoir auparavant.

Curieusement, le phénomène a été visible avant d'être audible. Les antennes de Van Gogh l'ont perçu avant que le microphone ne le diffuse à tout un chacun. Dès les années 30, la politique s'en est emparé de manière incontrôlable, avec les atroces conséquences que l'on sait. Il n'a cessé depuis de s'approfondir, le web n'en étant que la face la plus spectaculaire. Qui sait où il conduira?

Nombreux sont les dispositifs sociaux qui restent ordonnés autour de la voix naturelle. Par exemple : les unités d’habitation, le théatre, la salle de réunion. Encore aujourd'hui, le lieu de rencontre des organes dirigeants de la plupart de nos institutions (“la salle du conseil”) est à l'échelle de cette voix naturelle; et s'il s'étend, c'est dans la mesure où la sphère de cette voix s'étend aussi. Mais désormais les royaumes sont vastes comme des continents, et les modernes leaders ont des mondes entiers à portée de leurs voix, qui sont reproduites par des millions de machines à l’usage individuel de millions de personnes. Ce n'est plus autour de l'orateur ni de l'auditeur que s'organise l'audition, mais autour de l’appareil de reproduction. Un nouveau type de communauté (hyper-communautés audiovisuelles) s'organise autour de ces relances machiniques démultipliées.

Tout cela entraîne un déplacement d'abord imperceptible de nos modes relationnels. Un exemple : l'influence personnelle d'un individu privé (je ne parle pas d'un écrivain ni d'un homme politique) n'est plus restreint à la taille de son salon, mais s'ajuste aux possibilités réticulaires de Facebook (ou Twitter). Elle ne s'organise plus autour d'une voix, mais d'une machinerie.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

[L'espace vocal est l'incarnation spatiale du vococentrisme humain]

-

La voix se détache! Il faut conjurer la panique

-

[La coupure entre le corps et la voix est irrémédiable]

-

En étendant, malgré l'absence du sujet, la portée de la voix et du geste, l'écriture brise l'homogénéité de l'espace

-

Dans la nouvelle esthétique indicielle, la voix ne perd jamais totalement le privilège d'être perçue comme une métonymie de la communauté

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Ignace
CtpVocal

AA.BBB

VoixCommunaute

LE.COV

PorteeSubj

SC.LCC

MQiEVocal

CE.JLI

PlanSite

NK.LNK

VoixFeconde

KG.MMP

KE_CtpVocal

Rang = M
Genre = MK - NP