Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Sur l'art contemporain                     Sur l'art contemporain
Sources (*) : Sur l'artCri               Sur l'artCri
Colette Jeudon - "L'objet (u)", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 21 juillet 1996

 

Street Art -

Courants dans l'art

L'art actuel répond à la désublimation

Courants dans l'art
   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

On peut appeler "désublimation" l’un des traits les plus visibles, les plus évidents, voire les plus dégoûtants de l’art actuel. On se désintéresse de la beauté, souvent on en prend le contrepied : tas de déchets, performances violentes ou sanglantes, chair putréfiées, et à l'autre extrême froideur de l'art conceptuel. Plus que jamais, le beau semble dissocié de l’art. Mais s'agit-il vraiment d'une dissociation, ou d'une simple opposition? Les arts anti-beaux ne conservent-ils pas la beauté comme référence ultime? Se sont-ils véritablement émancipés de l'esthétique? Quoiqu'on y fasse, tout art est une éthique du beau, même s’il le refuse.

Des courants entiers de l’art témoignent de cette désublimation : body art, arts de l'intime (l'exhibition de tous les petites secrets), performances, installations, readymades. On peut aussi dire que la désublimation est dans le monde, et que l'art y répond à sa façon. Il la mime, il la provoque, il la dénie, il l'accepte ou la rejette.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Colette
ArtCtp

DA.CTP

ArtCri

HU.VOI

ArtCourants

KR.LKR

VArtActuelDesub

Rang = RDesublimationArt
Genre = MK - NG