Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Oeuvre vocale                     Oeuvre vocale
Sources (*) : Sur l'art contemporain               Sur l'art contemporain
Prigent Romulart - "L'acte rare", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 20 février 2002

 

-

Sur l'artPresence

[L'oeuvre idéale de l'espace vocal serait absolument présente à elle-même, sans médiation, ni représentation, ni cadre, ni commentaire, ni aucun paratexte ou parergon]

Sur l'artPresence
   
   
   
L'espace vocal L'espace vocal
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

logo

 

Avec la crise de la représentation, la mimesis s'est déplacée. Toute médiation entre l'oeuvre et le référent étant considérée comme une imperfection ou une perte, le réel doit être dans l'oeuvre, ou à défaut son empreinte ou sa trace. Les impressionnistes recherchaient un sentiment de ce type, dont la photographie donnait le modèle. Comment faire pour que le vécu du peintre, au moment où il peint, se retrouve dans la toile? Pour répondre à ce souci, on a exploré des techniques, inventé des formes et fabriqué des figures du semblant. La nouvelle évidence mimétique trouvait sa logique et sa dynamique dans un désir jamais assouvi de présence immédiate.

On croit que l'avant-garde a fait son temps, mais c'est une fausse impression. Le mouvement vers le présent/réel se radicalise toujours plus. On chasse tout ce qui ressemble à une médiation. Exemples : réduire l'oeuvre à une pure description auto-réalisatrice (art conceptuel), à une relation, un contexte ou un protocole oral. A l'extrême, l'oeuvre ne doit plus avoir ni forme, ni borne, ni limite, ni paratexte, ni même de nom (car la nommer, c'est déjà céder à la détermination). Mais on oublie que ces impératifs et ces interdits sont eux-mêmes des médiations. Il faut laisser à l'oeuvre assez de substance pour qu'elle soit montrable en un lieu d'exposition et vendable, il faut lui conserver assez d'épaisseur pour justifier une signature.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Ce que l'art prémoderne avait atteint en termes de représentation, l'art moderne l'atteint par la présence immédiate de l'oeuvre dans sa forme

-

Pour faire surgir l'événement d'une pure situation de parole, Tino Sehgal impose le respect impératif de limites vocales qui forment le cadre de l'oeuvre

-

Tino Sehgal tente de construire une oeuvre exclusivement événementielle, qui proscrit tout paratexte (ou parergon), mais cette interdiction est elle-même un paratexte

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Prigent
OeuvreVocale

AA.BBB

ArtCtp

VE.VOC

ArtPresence

JC.LJC

MQiEVocal

OB.LOB

II_OeuvreVocale

Rang = Q
Genre = Pmasc -