Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'espace de dissémination                     L'espace de dissémination
Sources (*) : Toute communauté est vocale               Toute communauté est vocale
Cabrocha Hilairet - "Croître et multiplier", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 19 août 1995

 

Karawane (Planche collective avec Hugo Ball en 1917, 1919-20) -

L'effondrement dadaïste

Une voix singulière s'extrait de l'espace vocal

L'effondrement dadaïste
   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

Un des traits principaux de l’espace vocal est d’être global. Cela tient à une propriété essentielle de la voix, son caractère vibratoire : par elle-même, une vibration ne s'arrête jamais. Ce caractère se manifeste par la dimension communautaire de cet espace. Il construit une communauté spécifique dans laquelle la voix expulse les formes traditionnelles. Il fait groupe en absorbant toutes les formes de singularité. Or tout groupe est fondé sur l’exclusion du tiers. Ici l’expulsion doit être vocale : sont expulsées les formes de vie qui ne répondent pas aux caractéristiques de cet espace.

L’espace vocal a pour particularité de disséminer les exclusions. Il y a une infinité d’expulsions vocales, comme il y a une infinité d’alephs.

L’exclusion n’est pas une annihilation. Toute voix peut s'exprimer, y compris la plus vraie. Mais elle ne passe pas dans l'espace, elle est inaudible pour la masse des gens.

La marginalisation (voire l’élimination) de la poésie dans le contexte culturel français (c’est peut-être différent aux US, je ne sais pas) est un exemple de ce processus. Le travail sur le langage que fait la poésie est incompatible avec toute forme de globalisation de l’espace. Il en est la négation. Dans cet univers, la poésie ne peut être que cosmique, méditative, émotionnelle. Elle peut jouer sur les mots, par sur le mot.

Quelque part, la voix singulière fait retour. Mais pour conserver sa singularité, une voix doit subir un traitement qui nous fasse clairement comprendre qu’elle n’appartient pas à l’espace courant. On peut la masquer, la déguiser, la ridiculiser. On peut la positionner comme intello, étrangère, insoutenable (Artaud), etc... Les formes sont infinies (ce qui laisse, quand même, un place à la singularité), mais elles ont pour point commun l’expulsion de l’espace vocal.

Une voix singulière devient ridicule, volontairement ou involontairement. C’est une voix-pître, comme celle de Coluche qui grâce à cela, après sa mort, est entré dans le Panthéon National. On peut imaginer que s’il n’était pas mort, sa voix n’aurait pas été fondatrice dans l’espace médiatico-propagandiste qui nous gouverne. Le prix de sa singularité aurait été une éviction au moins partielle du champ social.

 

 

Le fait qu’une voix devait payer sa singularité par une certaine forme de dégradation sociale a été assumé de façon géniale par les dadaïstes. Ils ont tellement bien compris cela que, quand ils voulaient s’exprimer phonétiquement (à la manière d’une voix), ils ont pris un déguisement ridicule. En 1916, à Zurich, Hugo Ball s’est déguisé pour réciter un poème phonétique (ou poème abstrait) au Cabaret Voltaire. A Berlin (soirées dada de 1918), Raoul Haussmann danse ses poèmes de lettres. A partir de 1921, Schwitters profère son UrSonate. A Weimar (semble-t-il en 1922), Théo van Doesburg s’est déguisé pour lire un poème phonétique. Le surréalisme ne poursuivra cette focalisation vocale que sous une forme atténuée, affaiblie. Moment fondateur de la poésie dite sonore.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Cabrocha
MQiEDiss

RS.ING

VoixCommunaute

SI.NUG

ArtDada

FX.LFF

V.EV.Sing

Rang = N
Genre = MR - IA