Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Le roc de la répétition                     Le roc de la répétition
Sources (*) :              
Alek Genvret - "Mourir sans angoisse", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 17 mai 2006

 

-

[La répétition est le roc solide sur lequel on peut soit construire, soit se fracasser]

Autres renvois :
   

La reproduction

   

La pulsion de mort

   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

Il n'est pas répétition plus indéniable que la pulsion de mort. Peut-on contester la marche inéluctable de tout être vivant vers la mort? Peut-on nier que la vie soit fondamentalement conservatrice?

Une compulsion de répétition gouverne le désir. Rêves et névroses en témoignent. C'est ce que Freud appelle le masochisme primordial. Y a-t-il aussi une pulsion de vie, distincte de cette compulsion? On peut en douter.

Derrida propose un autre genre de répétition : celle du supplément, de l'excès. Elle s'ajoute à la première, elle la redouble à la façon de l'inquiétante étrangeté, elle tisse avec elle un texte.

Dans la représentation, la présence se répète. Elle peut apparaître comme réactivation d'une évidence idéale ou tentative de maîtrise, comme chez l'enfant.

La reproduction ne se confond pas avec la répétition : nous distinguons l'image reproduite (fugace) de l'image originale (durable).

Tout ne se répète pas. L'origine par exemple, peut être invoquée mais pas répétée, et la voix, courante ou mythique (comme celle de Bat Qol) en annonce l'écho.

Une force en nous évite la répétition. C'est ce qu'on appelle l'esprit.

Il y a de l'"une seule fois", de l'irrépétible. Une date ne se répète pas, ni un poème, ni un acte unique comme la circoncision. Artaud rêvait d'en rester là, quand le geste n'a lieu qu'une fois. C'était sa folie. Nous y adhérons encore, quand nous attendons l'événement unique.

S'il y a un au-delà de la répétition, c'est un temps d'errance. Si le livre subsiste, il n'est plus clos.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

La compulsion de répétition caractérise la vie organique dans son ensemble, en tant qu'elle est fondamentalement conservatrice

-

Par le meurtre originel de la Chose, la voix participe du masochisme primordial

-

Dans la névrose traumatique, les rêves répétitifs échappent à la domination du principe de plaisir pour se mettre au service d'une fonction plus originaire

-

Deux répétitions se substituent, s'ajoutent et se rapportent l'une à l'autre sans se dominer : le même et l'excès

-

Pour que nous éprouvions un sentiment d'inquiétante étrangeté, il faut qu'une expérience nouvelle semble venir confirmer une pensée refoulée ou que nous jugeons dépassée

-

L'essence même de la présence, si elle doit toujours se répéter dans une autre présence, ouvre originairement la structure de la représentation

-

Le leurre dont a vécu le premier livre est un centre où disparaît la parole vive, qu'on peut invoquer mais non répéter

-

Artaud a voulu effacer la répétition en général : seuls le geste ou la parole qui n'ont lieu qu'une fois et qui sont oubliés sans réserve sont dignes de son projet

-

Il y a dans l'esprit une phobie de la répétition : ce qui se répète n'appartient jamais à l'esprit même

-

Dans le jeu du Fort/Da, le plus grand plaisir s'attache au retour de l'objet (Da), et pourtant l'enfant préfère la phase de disparition (Fort), qu'il maîtrise

-

L'au-delà de la clôture du livre est dans un "trois" qui répète et se dérobe à la répétition

-

Entre la clôture du livre et l'ouverture du texte, un mouvement d'errance répète l'époque du livre et donne à penser son retour

-

La reproduction médiatique, qui associe fugacité et répétition, n'est pas perçue comme l'image originale, qui associe durée et unicité

-

La révolution future sera l'avènement de l'événement : victoire d'un contenu propre, qui ne soit pas la répétition d'une phraséologie passée

-

Bat Qol ne révèle jamais rien de nouveau, mais seulement ce qui a déjà été dit, pour un nouvel auditoire

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Alek
VoixRepetition

AA.BBB

CA.REP

DR_VoixRepetition

Rang = zQuois_Repetition
Genre = -