Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
                   
Sources (*) :              
Sigmund Freud - "Essais de psychanalyse", Ed : Petite bibliothèque Payot, 1981, p18 - Considérations actuelles sur la guerre et la mort

 

L'occupation allemande en Russie -

Avec la guerre moderne, le citoyen civilisé se trouve désemparé dans un monde qui lui est devenu étranger

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

On croyait vivre dans un monde civilisé où les idées s'échangeaient sans frontières, où des règles minimales de droit et de morale étaient respectées. Mais cette guerre est impitoyable (Freud écrit en 1915). Elle est plus meurtrière que toutes les guerres antérieures. Elle ne distingue pas entre belligérants et non belligérants. L'Etat se permet toutes les injustices, toutes les violences. Il use sans limite du mensonge et de la tromperie. Comment comprendre cela?

On peut dire que c'est la destruction d'une illusion : la faible moralité des Etats et la brutalité des individus révèlent une réalité qu'on préfère ne pas voir. Les penchants habituellement réprimés apparaissent dans leur virulence. Les motions pulsionnelles sont libérées. Une partie de l'aptitude à la civilisation, celle qui a été acquise sous l'effet de forces externes, est abandonnée. Il y a régression, ambivalence, retour à un état plus primitif qu'on croyait oublié. La même personne qui, en des temps normaux, est apte à la civilisation, peut revenir en arrière.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Freud

T.exil

Rang = P
Genre = MK - NP