Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le surmoi, c'est "Jouis!"                     Le surmoi, c'est "Jouis!"
Sources (*) : Avec la Loi commence l'homme               Avec la Loi commence l'homme
Jacques Lacan - "Sem I, Les écrits techniques de Freud", Ed : Seuil, 1953-54, Seuil p119, 10 mars 1954

 

Un loup hurle -

La fonction sociale du surmoi implique une réduction de la loi à un signifiant-pivot

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Lacan commente la présentation par Rosine Lefort du cas de Robert, l'enfant qui crie Le loup! Le loup! Avant la thérapie, ce mot est ce à quoi se réduit sa liaison à la communauté humaine, aucun échange n'est possible. Ensuite, quand l'enfant entre dans le langage, c'est-à-dire dans la loi, il n'a plus à le hurler. Le réel cède la place au registre symbolique. En devenant pivot (par refoulement), le mot loup disparaît. Il n'en devient pas moins contraignant, au contraire, car il prend la place du surmoi.

Le signifiant-pivot, forme la plus réduite de la loi, est aussi, à l'extrême, la forme la plus réduite du langage. C'est ce qui permet au petit humain de se relier à la communauté humaine. Pour qu'un dialogue s'instaure, il faut paradoxalement s'appuyer sur ce point qui n'a plus aucun sens et se montre comme figure féroce et impérative.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Lacan
InsuSurmoi

SO.CIA

LoiHumain

DR.LRD

USurmoi

Rang = TSurmoiSignifiant
Genre = MK - NG