Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La conscience est une interface                     La conscience est une interface
Sources (*) : L'espace-corps               L'espace-corps
Sigmund Freud - "Essais de psychanalyse", Ed : Petite bibliothèque Payot, 1981, p71 - Au-delà du principe de plaisir

 

Surface visuelle de contact -

Le système perception-conscience, à la frontière du monde extérieur et des sensations de plaisir/déplaisir qui proviennent du psychisme intérieur, occupe une situation spatiale

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Freud spécule sur ce qu'est la conscience. Elle constitue un système situé à la surface du cerveau, à la frontière entre l'extérieur et l'intérieur, qui enveloppe :

- des perceptions d'excitations venant du monde extérieur,

- des sensations qui proviennent des systèmes psychiques intérieurs.

Les excitations qui se produisent dans les autres systèmes (non conscients) laissent dans ces systèmes des traces durables (restes mnésiques) qui constituent le fondement de la mémoire. Freud avance une hypothèse d'incompatibilité : quand ces traces restent inconscientes, elles ont une grande force et ténacité. Mais si une excitation devient consciente, alors elle se décharge et est évacuée du système perception-conscience qui n'est pas durablement modifié par ce processus d'excitation (p73). Ce système étant en contact immédiat avec le monde extérieur, l'excitation se dissipe dans le fait de devenir consciente.

 

 

Depuis le début du 20ème siècle, la perception humaine (externe et interne) s'est émancipée du système biologico-corporel décrit par Freud. Elle a trouvé des moyens techniques nouveaux pour élargir son emprise et constitué d'autres systèmes par extension et prothétisation de nos organses. C'est ce que nous appelons espace vocal. En effet, comme le système perception-conscience, ces systèmes prothétiques, dont l'Internet fait partie, sont organisés spatialement. Ils se modifient en permanence et n'ont pas d'autre mémoire que leur simple présence (s'il y a mémoire, elle est ailleurs, dans des disques durs ou des systèmes mémoriels distincts de l'Internet actif).

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Freud
ProConscience

CE.SPA

ProEspace

CP.ICS

T.psychisme

Rang = O
Genre = MK - NG