Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le surmoi, c'est "Jouis!"                     Le surmoi, c'est "Jouis!"
Sources (*) :              
Jacques Lacan - "Sem I, Les écrits techniques de Freud", Ed : Seuil, 1953-54, p312, 7 juillet 1954

 

Schema de l'analyse (Jacques Lacan, 1954) -

Le surmoi est constitué d'arrêts et d'inhibitions du sujet

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Sur la ligne AO du schéma optique III, le surmoi est constitué non pas de trous, de traumas, mais d'arrêts et d'inhibitions qui sont l'enveloppement de ces trous et de ces traumas dans l'histoire d'un sujet et de ses relations symboliques. Avec le transfert analytique, il tourne autour de ces trous, il s'en rapproche par la verbalisation, en assumant peu à peu son histoire. Ce qui se profère en A, de son côté, se fait entendre en B, du côté de l'analyste. L'analyste l'entend et le fait entendre au sujet, ce qui le rapproche peu à peu du point O, où sont gardées les mémoires des différents accidents.

Il faut remettre cent fois l'ouvrage sur le métier. Si le sujet s'approche trop vite du point O', des résistances apparaîtront, qui se manifesteront pas le silence. C'est l'appréhension la plus aiguë de la présence de l'autre comme tel.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Lacan
InsuSurmoi

HB.GIO

Q.limite

Rang = N
Genre = A -