Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Voix, origine                     Voix, origine
Sources (*) : Traversées de la voix               Traversées de la voix
Patrice Dufébure - "Le goût de la parole", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 4 juin 2006

 

-

Sur le Contemporain

[Originaire est le sentiment que la voix est à l'origine]

Sur le Contemporain Autres renvois :
   

L'origine

   

Derrida, la voix

   

Le langage

                 
                       

logo

Cliquer pour accťder ŗ son texte

 

Il y a de l'origine et, à l'origine, c'est la voix (ou le verbe, ou le cri ou la langue ou le nom). Ce sentiment, souvent religieux, on peut le qualifier d'originaire lui-même. Pour un humain, l'origine semble parlante. La voix est porteuse de cette lourde question sur un mode plus interrogatif encore que le langage. Tout le savoir que nous en avons se confond avec un non-savoir.

A propos, comment naît la voix? Dans l'éclat du cri, le hurlement, la vocifération? Ou bien le chant, comme celui d'Orphée?

En vérité, on ne sait pas d'où vient la voix. Un jour, nous disons oui au langage, et il y a de la voix. Nous sommes, et déjà le lieu où nous sommes est devenu inconscient, et déjà la chose s'est effacée sous sa désignation. Alors commence l'ère de la grammaire. La voix devient grammaticale. On peut la décrire. Elle a des propriétés, des caractères, des attributs, des usages, des versants.

Elle s'est retirée, rompue. N'étant plus porteuse d'une révélation - sauf peut-être celle d'une absence d'origine, elle nous a laissés à sa pure présence.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

On ne sait pas d'où vient la voix

-

La Voix porte la question de l'origine

-

Près de l'autre, j'assiste à l'effrayante naissance de la vocifération

-

La voix relie le sujet à son origine par la médiation du langage

-

La voix est cette origine parlante qui fait, de la chair, un corps d'homme

-

La voix est le lieu où l'homme dit oui à l'avènement du langage

-

En écho à la voix silencieuse de l'Etre, la réponse humaine est la pensée originelle que "l'étant est", parole qui donne naissance au langage

-

Il y a au moins deux versants de la voix (Vox et Phonè), voire plus

-

Orphée met en présence la voix et l'écriture

-

Le cri est l'éclat de la Voix dans son origine

-

L'inconscient est le lieu symbolique d'où vient la voix et où elle retourne dans le silence de la présence à soi

-

Par le meurtre originel de la Chose, la voix participe du masochisme primordial

-

On distingue trois voix grammaticales : active, passive ou moyenne

-

Désormais la voix révèle l'absence d'origine

-

Dieu s'est séparé de soi en laissant le silence interrompre sa voix : son écriture commence avec les Tables, à la voix rompue et à la dissimulation de sa Face

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Patrice
VoixOrigine

AA.BBB

VoixCheminements

BO.OOO

PlanSite

UC.LKU

BO_VoixOrigine

Rang = K
Genre = -