Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
La raison n'est pas raisonnable                     La raison n'est pas raisonnable
Sources (*) : Sur le Contemporain               Sur le Contemporain
Arsène Gaillour - "Une raison sans promesse", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 7 juillet 2006

 

-

[La raison n'est pas raisonnable : elle est antinomique, et engendre des monstres]

Autres renvois :
   

Les Lumières

   

L'universel

   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

Ce mot, raison, semble raisonnable. Pourtant Goya savait déjà, dès 1797 (Kant était encore vivant), que Le rêve de la raison engendre des monstres. L'avenir allait lui donner raison, c'est le cas de le dire.

Qui commande la raison? Si elle se commande elle-même, spontanément, comme faculté de l'âme, à partir d'enchaînements logiques, universels, elle est indépendante des faits et des actions. Si c'est un savoir empirique ou analytique, elle dépend de l'expérience. Il y a là deux voies, deux directions incompatibles, une des antinomies parmi celles que Kant a découvertes.

Notre époque se méfie de la raison. Elle la considère comme une production historique du 18ème siècle (les Lumières), dont la source est la même que la religion. Elle attache plus de prix à l'efficacité et la performance qu'à la démonstration et au raisonnement. C'est le postulat d'un monde intelligible qui s'effondre. Oubliant l'humanisme, on prend le psychisme pour une chose. L'idée que la raison puisse aider à découvrir le bon, le bien ou l'art est plus obsolète que jamais.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

La raison commande par elle-même, selon ses principes a priori, indépendamment des faits et des actions

-

La raison est supérieure à l'entendement, car elle manifeste sa pure spontanéité dans les idées, tandis que l'entendement soumet les représentations sensibles à des règles

-

Toute connaissance rationnelle est ou bien matérielle et se rapporte à quelque objet, ou bien formelle et ne s'occupe alors que des règles de la pensée

-

Au 18ème siècle, la raison n'est plus la région des vérités éternelles, mais une forme d'acquisition qui nous permet de découvrir la vérité par l'expérience

-

L'entendement est le pouvoir de connaître l'universel, tandis que la raison est le pouvoir de déterminer le particulier par l'universel

-

Toutes les facultés de l'âme peuvent être ramenées à trois : la faculté de connaître (entendement), le sentiment de plaisir et de peine (jugement), la faculté de désirer (raison)

-

Le psychisme est l'invisible de l'homme pensé comme une chose

-

Un impératif, ou commandement de la raison, est un principe objectif contraignant valable pour tout être raisonnable en tant que tel

-

Le 18ème siècle généralise la méthode analytique issue de Newton et l'applique à la physique comme aux réalités psychique et sociale

-

Le concept d'un monde intelligible n'est qu'un point de vue que la raison se voit obligée d'adopter, afin de se concevoir elle-même comme pratique

-

Au 20ème siècle, la présupposition selon laquelle le monde est intelligible s'est effondrée à jamais

-

Aujourd'hui la raison - ensemble des règles qu'un discours doit respecter s'il vise à connaître et faire connaître son objet (son référent) - est subordonnée à la performance

-

Est bon ce qui plaît grâce à la raison, de par le seul concept

-

Il existe trois sortes d'antinomies de la raison pure, qui font valoir que les objets des sens ne sont que des phénomènes, et non des choses en soi

-

Le rêve de la raison engendre des monstres (Goya, 1797)

-

On ne devrait appeler art que la production qui fait intervenir la liberté, c'est-à-dire un libre arbitre dont les actes ont pour principe la raison

-

[La raison, une et identique pour tout sujet pensant, est le point de rencontre et le centre d'expansion du 18ème siècle, l'expression de ses désirs, de ses efforts et de son vouloir]

-

Le terme "les Lumières" pour désigner une figure originale du mouvement de la pensée laisse entendre que la pensée du 18ème siècle est la pensée tout court : la raison

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Arsne
ProRaison

AA.BBB

PlanSite

IR.LIK

CR_ProRaison

Rang = zQuois_ProRaison
Genre = -