Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
La volonté                     La volonté
Sources (*) :              
Elias Oester - "A l'écart des appartenances", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 14 juin 2006

 

-

[La volonté est un rapport inexplicable du sujet à lui-même]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

Le mot volonté semble obsolète. Il a une connotation ridicule, quelque peu autoritaire et surannée. Une volonté raisonnable, du genre de celle que Kant appelle bonne, existe-t-elle encore? Après Freud, après la prolifération des psychotropes et le développement des sciences cognitives, on a de bonnes raisons d'en douter. Ce qui fonctionne comme volonté n'est-il pas le résultat de facteurs objectifs inanalysés? D'un compromis entre forces inconscientes? D'une intentionnalité prise dans les rêts des phénomènes qu'elle tente d'analyser? Il reste pourtant une bonne raison de s'attacher à la volonté. Sans elle, y aurait-il seulement possibilité de liberté?

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

La volonté est une faculté de se déterminer soi-même à agir conformément à la représentation de certaines lois

-

La volonté est la faculté de choisir cela seulement que la raison reconnaît comme pratiquement nécessaire, c'est-à-dire comme bon

-

A tout être raisonnable qui a une volonté, nous devons attribuer nécessairement aussi l'idée de liberté

-

La volonté bonne, c'est-à-dire le pur vouloir d'être bon, est le bien suprême et la condition indispensable de ce qui nous rend dignes d'être heureux

-

La volonté absolument bonne ne contient que la forme du vouloir en général

-

J'entends par "maxime" le principe subjectif du vouloir, et par "loi pratique" son principe objectif

-

Des mots sans voix sont réduits au système logique d'un vouloir-dire

-

Le respect est la conscience que j'ai de la détermination immédiate de la volonté par la loi

-

Le point central du néant est le point primordial du commencement : pensée directrice qui jaillit de la volonté abyssale

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Elias
ProVolonte

AA.BBB

HV_ProVolonte

Rang = zQuois_Volonte
Genre = -