Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, l'art, l'oeuvre                     Derrida, l'art, l'oeuvre
Sources (*) : Derrida, auto - affection               Derrida, auto - affection
Jacques Derrida - "Lecture de "Droit de Regards" de Marie-Françoise Plissart", Ed : Minuit, 1985, pXII

 

Droit de regards - image 4 p93, detail (Marie-Francoise Plis sart, 1985) -

Derrida, l'événement

Une oeuvre peut être vue comme événement d'auto-affection de la scène primitive

Derrida, l'événement
   
   
   
Derrida contresigne, l'oeuvre de l'autre Derrida contresigne, l'oeuvre de l'autre
Le cercle ouvert de la différance               Le cercle ouvert de la différance  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

C'est ainsi que Derrida choisit de lire Droit de regards de Marie-Françoise Plissart. Il sélectionne une photo, et encore une deuxième, et il explique que tout cela (tout le roman-photo) peut provenir de là, de ces deux photos considérées comme scène primitive, par un mouvement dans lequel "la différence sexuelle se touche elle-même" - allusion à l'auto-affection.

Comment est-ce que ça fonctionne? Dans l'oeuvre de Plissart, la différence sexuelle est instable, indécise, tremblante (pX). Le jeu des photos, sans parole ni discours, la met en mouvement puis l'arrête, dans une alternance, un rythme, une invention, une liberté illimitée. C'est une grande pièce vide qu'on peut meubler avec des mots (pXI), comme au cinéma, mais qui reste fragmentaire. Les séquences peuvent être inversées, déplacées. Il y a annulation du temps, une autre temporalité (celle de l'inconscient) qui fait événement. On peut faire bouger l'ordre, le déranger. Tous les récits possibles, toutes les genèses de la différence sexuelle se tiennent en réserve.

 

 

Cette photo n'est pas celle qui a été choisie par Jacques Derrida. C'est un fragment de l'histoire visuelle montrée mais non racontée par Marie-Françoise Plissart. L'ambiguité d'un couple de filles, pareilles / pas pareilles y succède / précède l'ambivalence du couple dit "mixte".

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaArt

DB.GIR

DerridaAutoAffection

QL.JIM

DerridaEvenement

OE.HGJ

DerridaOeuvre

FS.LSF

ArtDifferance

FE.LEF

T.scènePrim

Rang = J
Genre = MK - NP