Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Personne n'est personne                     Personne n'est personne
Sources (*) :              
Markus Monyok - "Il n'y a pas personne", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 21 juin 2006

 

-

[Au bout du compte, personne n'est personne, et c'est notre seule dignité]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

AXIOME : S'il y a de la personne, alors elle est digne. Elle appelle le respect. C'est une fin en soi.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Les êtres raisonnables sont appelés des personnes parce que leur nature les désigne déjà comme des fins en soi

-

Considéré comme personne, l'homme possède une dignité par laquelle il force au respect de lui-même toutes les autres créatures raisonnables

-

L'essence du pardon exige un face-à-face personnel qui n'engage que des singularités absolues

-

On ne peut pas fonder la singularité de la personne sur l'individualité génétique, car celle-ci n'est pas le propre de l'humain

-

La voix ordonnatrice n'est celle de personne

-

Nul ne peut hériter d'une personne vivante

-

Ce désormais indicible, ardent, distinct dans la bouche. Voix de personne, à nouveau

-

Il n'y a pas de mot, en hébreu, qui traduise exactement la notion de "personne humaine" au sens du droit romain

-

Le lashon hara (mauvaise langue) est le mal radical (ra beétsem) car il divise l'être et détériore la personne

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Markus
ProPersonne

AA.BBB

GP_Propersonne

Rang = zQuois_Personne
Genre = -