Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Les temps logologiques                     Les temps logologiques
Sources (*) : Kant, humain, humanisme               Kant, humain, humanisme
Emmanuel Kant - "Fondements de la métaphysique des moeurs", Ed : Gallimard (Pléïade, Oeuvres philosophiques tome 2), 1985, p303, 308

 

Laura Battiferri (Bronzino, 1555) -

L'autonomie de la volonté est le principe de la dignité humaine et le principe suprême de la moralité

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Après avoir défini l'impératif catégorique et le règne des fins, Kant présente leur principe : l'autonomie. Seule une volonté autonome peut légiférer pour établir l'un et l'autre. Seule une telle volonté est libre au regard de toutes les lois de nature, n'obéissant qu'aux lois qu'elle établit elle-même. Un tel être est appelé une personne car il considère ses maximes de son point de vue personnel, qui est aussi en même temps celui de tout être raisonnable. Ce n'est pas en tant que la personne est soumise à la loi morale qu'elle a une dignité, c'est en tant qu'elle est elle-même législatrice : sa volonté est alors bonne, absolument bonne, et même sainte.

L'autonomie de la volonté est cette propriété qu'a la volonté d'être à elle-même sa loi. Elle implique les différentes formulations de l'impératif catégorique. C'est l'unique principe de la morale. Quand la volonté cherche sa loi ailleurs, il en résulte toujours une hétéronomie.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Kant
CtpAutoreference

HV.CCV

KantHumain

IG.LGG

UVolonte

Rang = QVolonte
Genre = MR - IA