Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
S'exposer à la perte                     S'exposer à la perte
Sources (*) :              
Louise Tehanne - "En moi le néant", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 26 juin 2006

 

-

[La prolifération des voix nous expose à la perte irrémédiable de la fonction vocale]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

Au commencement est la perte. Ce postulat est indémontrable. Du chaos initial quelque chose s'est échappé, on peut l'imaginer comme on veut, le minéraliser ou l'humaniser. Il n'en reste qu'une trace qui ne cause rien, mais rend possible. Il en reste aussi la voix et cette tendance corrélative, cette tentation incoercible que nous avons de provoquer ou de nous exposer à la perte. Laisser cette tentation ouverte, c'est renoncer à la reconquête. L'art ou l'image ne sont pas des récupérations, mais d'autres chemins vers la perte. Nos efforts n'ont pas de fin. Elle continue. Rien ne l'arrête. Ceux qui constatent cela sont parfois méprisés, surtout quand ils pleurent à jamais la voix perdue.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Un souffle vocal plane encore, appelant un désordre ultime

-

Créer, c'est se retirer, c'est laisser se perdre sa parole et sa voix

-

La perte est l'essence de la voix

-

L'écriture est parricide, hors-la-loi, elle est un fils orphelin qui s'expose à la perte

-

Peindre la parole, c'est la fixer dans son dernier souffle

-

L'art est la reconquête de la ressemblance perdue

-

Le sujet, absorbé par son fantasme, en perd la voix

-

La visée de l'art contemporain n'est pas de montrer, mais de nous toucher par ses flux

-

Le juif est méprisé car il rappelle que la voix est perdue pour toujours

-

Le juif pleure la voix perdue en larmes noires comme trace d'encre

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Louise
VoixPerte

AA.BBB

PE.RTE

GP_VoixPerte

Rang = OP_perte
Genre = -