Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Musique, plaisir religieux                     Musique, plaisir religieux
Sources (*) :              
Armando Benjoz - "Une jouissance trop pure", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 3 juillet 2006

 

-

[Une musique est l'aboutissement rare d'une révolte qui ne dégénère pas]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

La musique fait partie de cette série très particulière de choses (comme par exemple l'art) dont on dit communément qu'elles sont indéfinissables - ce qui excite notre désir de les définir. Impliquant le corps, l'audition, le langage et la voix, elle est universelle, mais aussi universellement considérée comme mystérieuse, externe, ce dont témoignent bien des mythes dont ceux de Syrinx ou d'Orphée.

Depuis que les hommes savent dessiner, ils ont représenté des musiciens ou des instruments. Ils ont aussi eu envie de représenter la musique elle-même. Mais la "musique elle-même", comme "la voix elle-même", est impossible à représenter. Elle est comme une lettre muette. Quand les peintres ont un peu d'humour, ils représentent des chanteurs qui font semblant de chanter, ou des pianistes qui se dissolvent dans leur propre musique. Quand ils en ont moins, ils laissent l'espace se soumettre à la sonorité.

Comme le dessinateur, le compositeur compose avec ses mains.

La musique présente toutes sortes de contradictions à la fois insolubles et sympathiques : elle est faite pour le plaisir des sens tout en étant réputée spirituelle, elle excède toujours ses limites, parfois jusqu'au chaos, tout en étant un vecteur d'ordre, elle est une louange, mais s'écoute avec les lèvres. C'est une spécialité d'une haute technicité, mais aussi un modèle d'émotion. Comme elle traverse le corps, elle est dehors et dedans. Mais peu importe, puisque, selon Derrida, on n'a pas besoin d'y croire pour s'y livrer.

Les puissants se servent de la musique. On fait chanter les enfants comme les citoyens, dans l'espoir qu'ils proclament eux-mêmes un impératif non-dit.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

La magie de la musique, c'est que le corps de l'auditeur est sculpté par les vibrations de la voix

-

L'ouverture de Tannhaüser (Paul Cézanne, 1866)

-

Le chanteur est toujours en-deça de ce qu'il faudrait

-

Comment donner à la peinture le niveau d'émotionnalité de la musique? Par la peinture

-

La musique n'implique pas de croyance, contrairement au film et au roman

-

Pan et Syrinx (Michel Dorigny, 1657)

-

La musique est un océan qu'aucun rivage ne peut contenir

-

Dans la dilution générale, même la musique perd ses appuis sous les doigts stupéfaits du musicien

-

La musique ne crée pas en nous un monde nouveau, mais un nouveau chaos

-

La musique est une louange, qu'on écoute avec les lèvres

-

Gare à la chute des choeurs!

-

Les français ignorent qu'ils ont un aleph dans leur langue : la lettre (e) - pure voix de la musique

-

Le musicien n'a plus de personnalité, son être ne va nulle part et ne reste nulle part

-

Et les voix ne vibrèrent plus ensemble...

-

La musique est un art très technique

-

L'idolâtrie moderne, c'est croire qu'on puisse donner la parole aux sculptures

-

Il n'y a de vraie jouissance que dans le sérieux de la chose

-

L'invention, qu'elle soit picturale ou musicale, passe par les mains

-

Le bon chanteur est celui qui possède une bonne auto-écoute

-

Le compositeur compose avec les mains

-

La musique et l'architecture sont les arts suprêmes

-

Résumé de l'histoire d'Orphée

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Armando
ProMusique

AA.BBB

JM_ProMusique

Rang = zQuois_Musique
Genre = -