Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, exappropriation                     Derrida, exappropriation
Sources (*) : La transmission est incontrôlable               La transmission est incontrôlable

 

Transmission du savoir (Gilbert Garcin, 2009) -

Citation de Jacques Derrida dans la revue Rue Descartes, n°52, p94.

Derrida, performativité inouïe

L'exappropriation, c'est que, pour transmettre, il faut se séparer du geste de laisser en son nom une trace

Derrida, performativité inouïe
   
   
   
               
                       

 

Derrida parle de la mort, de sa propre mort (quatre mois avant qu'elle n'"arrive") et de son désir testamentaire : laisser une trace, (la trace est d'essence testamentaire), un héritage. L'exappropriation, c'est justement se séparer de cela. Renoncer à garder de son nom, marquer de son nom ce qu'on publie ou qu'on jette sur la place publique. Pour revendiquer une oeuvre ou un acte, pour l'assigner à quelqu'un, il faut le perdre, il faut l'abandonner. On ne peut le garder qu'à condition de le perdre. Cela vaut pour les oeuvres littéraires ou philosophiques, mais aussi pour l'économie.

-------

L'étrange ironie de ces propos de Jacques Derrida (encore vivant) réside dans une petite mention qui figure à la fin de l'article publié dans la revue Rue Descartes (n°52) : "© Succession Derrida". Lui ne s'appropriait pas son nom propre. Il n'aurait probablement même pas signé de son nom ce dialogue avec ses amis. Mais pour ce qui est de sa succession, de ses ayants-droit, on passe à un autre registre : de Derrida (désormais mort), voilà ce qui reste, des droits de succession, un héritage qui ne porte pas sur son dire, sur le contenu de sa pensée (car de cela n'héritent que ceux qui continuent à penser avec lui), mais sur des considérations réglées par le droit d'auteur. De l'exappropriation, on est revenu à la propriété - ceci étant dit sans aucune critique ni à l'égard des personnes ni à l'égard de cette précaution légitime qui ne correspond qu'à l'application du droit.

 

 

© Gilbert Garcin

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaExaprop

HG.GGK

ProTradition

CN.POR

OeuvreConcept

EE.LEE

T.séparation

Rang = O
Genre = MD - NP