Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Un secret acousmatique                     Un secret acousmatique
Sources (*) :              
Michel Chion - "La voix au cinéma", Ed : Cahiers du Cinéma, 1982, p65

 

-

Une voix non localisée envahit tout le réel

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Le suspense téléphonique a été inventé très tôt dans l'histoire du cinéma. On le trouve déjà dans des films muets, par exemple dès 1909 dans The Lonely Villa de Griffith (ci-contre). Pour créer des suspenses téléphoniques, il n'est pas indispensable que la voix soit entendue : il suffit qu'elle soit signifiée par l'image.

Quand un personnage visible est suspendu à un autre personnage qu'on ne voit pas, quand on ne peut pas localiser la source de l'appel, alors la voix devient envahissante et son pouvoir illimité. D'où l'exigence : localiser la source de l'appel, c'est-à-dire le point d'origine de la voix. Mettre un visage à cette voix. Lutter contre sa dimension informelle.

.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Chion
AcousmaCause

IE.LIE

R.nonlieu

Rang = N
Genre = MH - NP