Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Voir la voix                     Voir la voix
Sources (*) : Passage(s) vers l'imprévu               Passage(s) vers l'imprévu

 

Necrofleur (Miri Seg al, 2006) -

Miri Segal, "Necrofleur", Photographie couleur. (La date de 2006 n'est pas certaine).

En mettant fin à l'art par l'art, l'artiste contemporain exprime son plaisir

   
   
   
                 
                       

 

Commentaire de Paul Ardenne dans Art Press 324 : "Cette photographie montre Segal ingérant une orchidée. S'inspirant de l'autoportrait en fontaine de Brune Nauman (l'artiste américain y crache un filet d'eau), Miri Segal choisit, dit-elle, de le féminiser et de le ré-humaniser. L'homme cultive-t-il les figures du rejet hors du corps : le sperme dans l'acte sexuel, l'énergie que l'on vide dans l'effort viril, etc? Miri Segal, de son côté, penche pour l'ingestion, acte physique dont les vertus métaphoriques valorisent l'idée d'absorption et de corps réceptacle".

Paul Ardenne ne remarque pas que cette bouche est une tombe. La jeune artiste commémore sa propre disparition. La nécrofleur cache une sépulture.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Images
VoixVision

NF.LLF

ProPassage

EP.LEP

zi.2006.Segal.Miri

Rang = YSegal
Genre = MK - NG