Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Voir dans la durée                     Voir dans la durée
Sources (*) :              
Michel Chion - "La voix au cinéma", Ed : Cahiers du Cinéma, 1982, p30-31

 

-

L'écoute visuelle est une situation dans laquelle on voit la cause de ce qu'on entend

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

L'écoute visuelle est celle dans laquelle nous fixons du regard ce que nous écoutons (c'est ce qu'on a tendance à faire par une sorte de réflexe, car voir le visage de celui qui parle facilite la compréhension). Elle est concurrencée par l'écoute acousmatique, de plus en plus courante car de multiples appareillages dissocient le sonore du visuel (avant ces appareillages, la voix acousmatique dominait la vie rituelle ou religieuse).

Reconstituer l'écoute visuelle (dite "synchrone", ou "in") au cinéma est techniquement plus difficile à réaliser que l'écoute acousmatique. Il faut faire croire à une simultanéité apparente du visuel et de l'auditif, alors que les appareillages les ont souvent dissociés (il est plus facile de situer la voix hors-champ que de synchroniser la bande-son avec l'image). Mais si l'écoute était toujours visuelle, les films seraient lourds, statiques, trop pleins. Le réalisateur navigue entre les deux, il joue du visuel et de l'acousmatique, il passe d'un type de présence à un autre.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Chion
DureeEcoute

HE.LHE

U.vision

Rang = P
Genre = MH - NP