Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'autorité des voix acousmatiques                     L'autorité des voix acousmatiques
Sources (*) : Un secret acousmatique               Un secret acousmatique
Michel Chion - "La voix au cinéma", Ed : Cahiers du Cinéma, 1982, p35

 

L'acousmetre (Ignace Lequedeur, 2011) -

L'acousmêtre a quatre pouvoirs : être partout, tout voir, tout savoir, tout pouvoir

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dans le cas où elle n'a pas encore été vue, la plus anodine des voix acousmatiques entendue au cinéma est investie de pouvoir magiques, maléfiques ou tutélaires. Michel Chion appelle cet être l'acousmêtre, qui est :

- être-partout : ubiquité, où le partout peut être aussi le nulle part. Sa voix sort d'un corps insubstantiel, non localisé, archaïque. Dans les films, le téléphone, la radio, ou l'ordinateur, servent souvent à incarner cette ubiquité.

- tout-voir : panoptique. Nulle créature n'est cachée devant cette voix dont on imagine qu'elle voit tout. Ici le fantasme obsessionnel ou paranoïaque d'une maîtrise totale de l'espace par la vue peut se déployer. Elle observe à travers un rideau qui sert à cacher le regard (Barthes). Exemple : les interlocuteurs téléphoniques qui terrorisent leurs victimes "Vous ne me voyez pas, mais je vous vois". Le lieu du hors-champ étant celui où l'on est censé tout voir, si l'acousmêtre ne voit pas tout, alors c'est une exception bizarre (en rapport avec la scène primitive). Exemple : le pas-tout-voir de la voix de Marguerite Duras dans "India Song".

- tout-savoir : omniscience. L'acousmêtre sait tout, comme l'ordinateur de "2001". Le plus troublant est quand ce savoir a des limites dont nous ne savons rien : sa vision est partielle, sans qu'on sache où elle s'arrête. Le savoir est alors assimilé à un voir-à-l'intérieur lui-même inquiétant.

- tout-pouvoir : toute-puissance. Le hors-champ est peuplé de voix qui commandent, envahissent et vampirisent l'image, de voix fondatrices et déterminantes qui ont tout pouvoir de guiler l'action et de l'appeler. La nature et l'étendue des pouvoirs varie : invulnérabilité, contrôle de forces destructrices, action hypnotique, etc... Mais s'il se montre, il meurt, il perd tous ses pouvoirs.

 

 

Michel Chion en déduit que l'avènement du cinéma parlant a mis le cinéma à la merci de la voix.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Chion
VoixAcousmatique

ED.QUA

AcousmaCause

GC.LLC

Q.acousmêtre

Rang = N
Genre = DET - DET