Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'autorité des voix acousmatiques                     L'autorité des voix acousmatiques
Sources (*) :              
Michel Chion - "La voix au cinéma", Ed : Cahiers du Cinéma, 1982, p23-4

 

-

L'acousmêtre au cinéma creuse la place du manque dans ses fonctions métaphorique et symbolique

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Au début, le cinéma parlant manquait de vide. Il ne pouvait faire entendre ni le silence, ni le mutisme. La synchronisation voix/image produisait un effet d'hyperréalisme magique et un peu écoeurant, un effet de "collage" des voix sur les corps, qui n'était pas réaliste : dans l'expérience courante, la voix se détache du corps.

Pour restaurer le vide, il fallait des contrepoints audiovisuels où les sons pourraient prendre leur indépendance par rapport à l'image. On s'est donc servi du hors-champ, on a introduit des décalages, on a joué de l'ambiguité. Il fallait que le manque intervienne dans l'écart image/son.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Chion
VoixAcousmatique

EC.OUY

U.acousmêtre

Rang = O
Genre = MH - NP