Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
La voix dans les films                     La voix dans les films
Sources (*) :              
Michel Chion - "La voix au cinéma", Ed : Cahiers du Cinéma, 1982, p38

 

-

[L'avènement du parlant a mis le cinéma à la merci de la voix]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Le spectateur du cinéma muet pouvait imaginer les voix de ses acteurs préférés. Il avait sur ce plan une certaine liberté (qu'exercèrent les bonimenteurs et accompagnateurs musicaux). Mais lorsque le son a été introduit, cette possibilité a disparu. Le cinéma est devenu dépendant des voix particulières des acteurs (ou pire, du doublage), et plus généralement, la voix s'est substituée au regard pour capter l'attention du spectateur - une évolution qui n'a pas été sans conséquences paradoxales :

- bien que l'attention du spectateur soit souvent axée sur la voix (vococentrisme), on a tendance à l'oublier, comme si seul le sens des mots importait. Mais en réalité, la bande-son est structurée autour de la voix.

- une fois introduite dans l'écran, il est apparu que la voix ne pouvait pas être enfermée. Le spectateur la voyait dans le champ, mais l'entendait aussi hors-champ. Ainsi est né l'acousmêtre, cet être parlant qui n'est pas dans l'image.

- toutes les prises de son (même s'il s'agissait des bruits les plus divers) se sont muées en prises de voix.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

La nouveauté du cinéma parlant est la voix et non la parole, car il y a déjà du discours dans le cinéma muet

-

L'audition humaine est vococentriste : la présence d'une voix structure l'espace sonore qui la contient

-

[Le cinéma est un art visuel dont l'axe central n'est pas le regard, mais la voix]

-

On oublie facilement la voix, mais c'est elle qui, dans sa matérialité, transmet la parole

-

Au cinéma, les prises de son sont en général des prises de voix

-

La notion de bande-son au cinéma fait oublier la voix

-

Prétendre enfermer les voix dans la cage d'un écran est une hybris punie par les dieux

-

L'acousmêtre est l'être dont on entend la voix sans avoir jamais vu son visage

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Chion
ParlantVoix

AA.BBB

HG_ParlantVoix

Rang = P
Genre = -