Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
On ne croit plus aux objets                     On ne croit plus aux objets
Sources (*) :              
Michel Chion - "La voix au cinéma", Ed : Cahiers du Cinéma, 1982, p57

 

Monument a la prothese inconnue (Heinrich Hoerle, 1930) -

La voix-objet est rencontrée comme corps extérieur, avec sa propre identité

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

La voix-objet est celle de l'interlocuteur, du narrateur classique. Nous nous en protégeons par un effet de désillusion, de mise à distance. Le sujet qui parle est séparé de sa voix, il est déchu au rang d'objet. L'identification affective est réduite au minimum. C'est la voix de l'orateur ou du montreur d'images, la voix d'un autre dont le corps-écran reste distinct du nôtre. Cette voix s'écoute parler comme nous l'écoutons. Elle est projetée, elle résonne dans le lieu où elle se fait entendre. Elle est vécue comme extérieure par l'auditeur, contrairement à la voix-je.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Chion
VoixObjeta

CI.DEN

S.objet

Rang = O
Genre = MR - IB