Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La voix prolonge l'ombilic                     La voix prolonge l'ombilic
Sources (*) :              
Denis Vasse - "L'ombilic et la voix", Ed : Seuil, 1974, p16

 

Cri premier (Eutocie Neyier, 2013) -

L'ouverture de la voix lors du premier cri est corrélative de la fermeture ombilicale

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

L'ombilic est une cicatrice inscrite au centre du corps de l'enfant. Pour qu'il vive selon la loi de son espèce, il faut trancher le cordon et fermer cet orifice. La cicatrice témoigne du premier cri qui met en oeuvre la respiration. Dès que la mère entend ce premier cri et voit l'enfant, la tension s'apaise. L'enfant est reconnu comme celui ou celle que ses parents attendaient. Trois moments sont indissociables dans la mise au monde / venue au monde :

- l'écoute de la voix (appel au désir du sujet naissant),

- la manipulation de l'ombilic (appel à la séparation des corps),

- la nomination (appel au désir des parents).

La première séparation est en même temps première rencontre. Il y a clôture, et aussi subversion, supplémentation de la clôture par la voix. L'enfant est assigné par le désir des parents à résider dans ce corps-là, à la suite de leur propre séparation, de leur alliance et de la parole qui l'a scellée.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Vasse
VoixOmbilic

DF.LDF

Q.ombilic

Rang = M
Genre = DET - DET