Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La voix prothétique                     La voix prothétique
Sources (*) :              
Eutocie Neyier - "L'ivresse du continu", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 12 avril 1996

 

- -

La voix se substitue au cordon ombilical, et le supplémente

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

logo

 

- EUTOCIE : D'où vient la voix? Pour Aristide, on n'en sait rien. Pour moi la réponse est simple, elle me saute aux yeux chaque jour, à chaque enfant qui naît. Quand je tranche un cordon, j'ouvre le chemin de la voix. C'est la fonction de la sage-femme. Faire en sorte que la voie du sang soit fermée et remplacée par celle du souffle. C'est un changement qu'il faut estimer à sa juste valeur, c'est-à-dire pas trop : car la voix n'échappe jamais à ce dont elle tient lieu.

- MAHALIA : Alors, la voix est un fleuve de sang!

- EUTOCIE : Je ne dis pas ça. Je dis qu'en aval de ce fleuve coule le fleuve de voix.

- EMILIA : Tu oublies, Eutocie, que le cordon ombilical est coupé. Ce sang-là ne circule plus.

- EUTOCIE : Il est remplacé par quelque chose d'une autre nature, qui est la voix. Un flux en remplace un autre.

---

C'est la thèse de Denis Vasse reprise par d'autres, dont Michel Chion. Le cordon est unique, fermé, continu. Ce qui vient à sa place après le premier cri est double : respiration / voix. S'introduisent à la fois : discontinuité, additivité infinie, multiplication des possibles.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Eutocie
VoixSupplement

DC.IOO

UVoixCordon

Rang = OVoixOmbilic
Genre = MK - DET