Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La voix prolonge l'ombilic                     La voix prolonge l'ombilic
Sources (*) :              
Denis Vasse - "L'ombilic et la voix", Ed : Seuil, 1974, p20

 

La voix s'echappe -

La voix est subversion de la clôture

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Une fois l'ombilic fermé et cicatrisé, le sang ne traverse plus le corps. Mais cette clôture n'est qu'organique. A la place du cordon vient la voix qui relie le corps à l'espace aérien, traverse les limites 1/ par la résonance qui suppose un volume clôturable 2/ par la nomination, l'appel, la parole, la raisonance qui déloge le nouveau-né de son corps biologique et l'ouvre au monde.

Dans l'effraction de la naissance, la bouche se trouve libérée pour hurler. Le cri, dans sa violence, est la première ouverture.

---

La voix ouvre au monde. Ceux qui n'y accèdent pas (autistes) sont enfermés en eux-mêmes.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Vasse
VoixOmbilic

EG.LEG

UVoixSubv

Rang = SVoixSubversion
Genre = MK - NG