Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le cinéma, machine imitante                     Le cinéma, machine imitante
Sources (*) : Sur l'artPresence               Sur l'artPresence
André Bazin - "Qu'est-ce que le cinéma?", Ed : Cerf-Corlet, 2002, p144

 

-

Images au rythme du monde

Dans le cinéma moderne, pour que le spectateur éprouve le sentiment d'une présence totale à l'événement, il faut que le cadrage épouse le rythme pur de l'attention

Images au rythme du monde
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Selon André Bazin, le premier à avoir réussi à atteindre cet objectif est Jean Cocteau avec Les Parents terribles. Dans sa mise en scène, le plan traditionnel se dissout. Seul subsiste le cadrage, cristallisation passagère d'une réalité dont on ressent la présence. A la place de la profondeur de champ privilégiée par Welles ou Renoir, Cocteau privilégie une rapidité diabolique du regard, qui n'utilise la technique du champ/contre-champ que pour faire prévaloir le point de vue du spectateur (caméra subjective).

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Bazin
CinemaTechnique

ED.LLE

ArtPresence

SI.LLI

VoixRythme

TM.CIN

T.vitesse

Rang = O
Genre = MH - NP