Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le théatre défend la voix                     Le théatre défend la voix
Sources (*) :              
André Bazin - "Qu'est-ce que le cinéma?", Ed : Cerf-Corlet, 2002, p308

 

-

Comme le roman, le cinéma s'oppose au théatre par la primauté de l'événement sur l'action, de la succession sur la causalité, de l'intelligence sur la volonté

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

A propos du Voleur de bicyclette de Vittorio de Sica. Il n'y a ni acteurs (ce sont des ouvriers qui jouent un rôle correspondant à leur statut), ni mise en scène (neutralité du montage et du découpage), ni même d'histoire, car l'événement se suffit à lui-même, le récit est simplement raconté, sans qu'il soit nécessaire d'attirer l'attention sur la tension dramatique. Le film se déroule sur le plan de l'accidentel pur, sans qu'aucune volonté ne semble l'organiser. Le sens dramatique vient par surcroît. L'action se constitue moins comme tension que par sommation des événements. L'action ne préexiste pas au film, elle est l'"intégrale" de la réalité. C'est du cinéma pur : l'illusion esthétique parfaite de la réalité. Ce film est comme le point zéro du réalisme, le centre idéal autour duquel gravitent les autres grands metteurs en scène italiens de cette période. Son mérite est de ne pas trahir l'essence des choses, de les laisser exister pour elles-mêmes librement, de les aimer dans leur singularité particulière.

 

 

Pour André Bazin, l'essence du cinéma est le réalisme; et le néo-réalisme italien (Rosselini, De Sica) est celui qui va le plus loin vers l'immanence en ne subordonnant la réalité à aucun point de vue a priori. Il demande à l'acteur d'être avant d'exprimer, il utilise les décors naturels, il raconte une histoire qui respecte la durée vraie de l'événement. Sa position est ontologique avant d'être esthétique.

Par opposition au cinéma, qui tend vers le réalisme, le théatre selon Bazin est une construction. Il lui faut des acteurs, une mise en scène, un auteur, une volonté organisatrice indépendante de l'événement.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Bazin
ArtTheatre

UT.ITT

T.cause

Rang = O
Genre = MH - NP