Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le réalisme, idéal impossible                     Le réalisme, idéal impossible
Sources (*) :              
André Bazin - "Qu'est-ce que le cinéma?", Ed : Cerf-Corlet, 2002, p351

 

-

Le néo-réalisme au cinéma se caractérise par l'affirmation d'une certaine globalité du réel

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

André Bazin cite une définition de l'abbé A. Ayfre, à propos de Rossellini. Le néo-réalisme s'oppose aux systèmes dramatiques traditionnels, mais aussi au réalisme. Ce dernier incite à une prise de conscience de certains sujets (naturalisme, vérisme), notamment sociaux, tandis que le néo-réalisme de Rossellini est une présentation à la fois elliptique et synthétique des événements. Il se refuse à l'analyse des personnages et de leurs actions, et considère la réalité comme un bloc indissociable. Il est anti-spectaculaire et anti-théatral.

Le néo-réalisme ne se confond pas avec un documentaire. Rossellini aime ses personnages. L'image fonctionne comme une sorte d'empreinte du réel, à la façon d'une photographie, mais filtrée par la conscience du réalisateur. Celui-ci respecte le réel en le dépouillant de ce qui n'est pas essentiel.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Bazin
ArtRealisme

DG.GLO

WcinemaNeorealisme

Rang = O
Genre = MH - NP