Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'histoire de l'art veut faire sens                     L'histoire de l'art veut faire sens
Sources (*) : Être et vérité               Être et vérité
Georges Didi-Huberman - "Devant l'image, question posée aux fins d'une histoire de l'art", Ed : Minuit, 1990, p43

 

Judith et Holopherne (Tintoretto, 1577) -

Dans l'histoire de l'art, l'exactitude n'apporte aucune vérité

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

L'historien de l'art oppose sa propre discipline faite surtout de catalogues et de monographies aux théories qui la contestent. Il accumule les informations avec toujours plus d'exactitude. Mais quel genre de vérité propose-t-il? Une rhétorique de la certitude.

On affine l'information à l'extrême, on réunit des moyens techniques exceptionnels afin de garantir la scientificité du marché mondial de l'art. On thésaurise les exactitudes, comme l'a fait Schapiro à propos des souliers de Van Gogh : comme si une attribution exacte suffisait pour clore le débat ouvert par Heidegger. Mais cette discipline est aliénée à son objet. C'est une idéologie de la clôture, ignorant que le regard sur l'image d'art déplace les certitudes. L'illusion scientiste en histoire de l'art est une illusion de spécificité. Elle veut garder pour soi son objet, alors qu'il est indéfinissable.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DidiHuberman
ProHistArt

EE.LEE

ProVerite

IU.JIU

W.histoire

Rang = O
Genre = MR - IB