Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Mystère de l'Incarnation                     Mystère de l'Incarnation
Sources (*) : Annonciation, règne de la voix               Annonciation, règne de la voix
Georges Didi-Huberman - "Fra Angelico, Dissemblance et figuration", Ed : Flammarion, 1995, p212

 

Annonciation (Veronese, 1555-65) -

La Vierge, lieu du mystère

Dans une Annonciation, trois voix différentes conversent entre elles : le Verbe divin (mystérieux), la voix de l'ange (médiatrice), la parole de la vierge (humaine)

La Vierge, lieu du mystère
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dans le texte de l'Evangile de Luc, le Verbe prévaut absolument sur la vision. L'Annonciation est un message qui passe par par trois voix distinctes, trois Verbes qui conversent entre eux.

- le Verbe divin est mystérieux, silencieux. Si c'est une voix, elle est implicite, secrète, dissimulée. On ne l'entend ni ne le voit; il s'incarne, il est acte. Le texte ne le dit, mais les exégètes l'ont affirmé : le Verbe féconde miraculeusement le ventre de la Vierge. Il se fait chair. L'énonciation est genèse réelle. Le corps du christ se forme entièrement et s'anime. Il est déjà sanctifié. Ce réel est un mystère, analogue à celui de la création. Les lois naturelles sont bouleversées.

- le verbe angélique. Il prend l'aspect corporel de l'humain, mais c'est un être d'une étrangeté absolue. La voix de l'ange intercède (voix intercesseur ou intercesseuse - ce mot manque de féminin). Elle est médiatrice, mais elle n'a pas de consistance.

- le verbe de Marie. C'est une simple parole de femme, qui demande "Quomodo" (Comment cela)? puis dit "Ecce" (Voici). Et enfin, dans le dernier verset : "Qu'il en soit fait de moi selon ton verbe" (Fiat mihi secundum verbum tuum). Le fiat a un double sens : "Fais" (fiat mihi humain de soumission) et allusion au "fiat" divin de la Genèse. Sa parole, quoiqu'humaine, est pleine d'allusions. Elle est aussi un Verbe.

 

 

Versets 26 à 38 de l'Evangile selon Saint Luc : (26) Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, du nom de Nazareth, (27) à une vierge fiancée à un homme du nom de Joseph, de la maison de David; et le nom de la vierge était Marie. (28) Il entra et lui dit : "Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi". (29) A cette parole elle fut toute troublée, et elle se demandait ce que signifiait cette salutation. (30) Et l'ange lui dit : "Sois sans crainte, Marie; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. (31) Voici que tu concevrais dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l'appeleras du nom de Jésus. (32) Il sera grand, et sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père; (33) il régnera sur la maison de Jacob pour les siècles et son règne n'aura pas de fin". (34) Mais Marie dit à l'ange : "Comment cela sera-t-il, puisque je ne connais pas d'homme? (35) L'ange lui répondit : "L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendre sous son ombre; c'est pourquoi l'être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu. (36) Et voici qu'Elisabeth, ta parente, vient, elle aussi, de concevoir un fils dans sa vieillesse, et elle en est à son sixième mois, elle qu'on appelait la stérile; (37) car rien n'est impossible à Dieu". (38) Marie dit alors : "Je suis la servante du Seigneur; qu'il m'advienne selon ta parole!" Et l'ange la quitta.

(Traduction de la Bible de Jérusalem, Ed. du Cerf).

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DidiHuberman
ChristIncar

BD.LDD

IVocalAnnonciation

MF.MML

ViergeInvisible

GD.LDG

XAnnonciation

Rang = VVoix
Genre = MR - IB