Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'autre humanisme qui vient                     L'autre humanisme qui vient
Sources (*) : Le moderne et son double               Le moderne et son double
Georges Didi-Huberman - "Devant l'image, question posée aux fins d'une histoire de l'art", Ed : Minuit, 1990, p144

 

Triomphe de la chastete - Federico de Montelfeltro et sa femme Battista Sforza (Piero della Francesca, 1460-70) -

Les perspectives d'Urbino

L'humanisme est un mot magique et apaisant qui appelle à la conjuration des violences, des dissemblances et des inhumanités

Les perspectives d'Urbino
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

L'humanisme a entrepris de reformuler la notion même d'"humanité". Il engage une éthique, un rapport à l'histoire, une esthétique, un rapport à l'au-delà, etc. Il s'oppose au divin comme à la barbarie. En donnant à la conscience le mot de la fin, il fait la synthèse des antinomies. Il convertit l'angoisse de mort en une valeur de savoir, d'espérance et d'immortalité.

Le mot "humanisme" est un funambule au centre de toutes les apories de la modernité. Il synthétise les dissemblances singulières en une seule ressemblance universelle à multiples visages. Il forme un cercle magique dans lequel l'histoire de l'art se clôt elle-même.

-------

Ce mercenaire professionnel était un ami des arts. Il se voulait vertueux et pensait que l'ordre et la mesure pourraient apporter la prospérité. On lui attribue généralement la commande des panneaux dits "urbinates". Il s'inscrit avec son épouse sur un fond de paysage dont l'horizon est barré par une ligne de collines. Derrière le duc, le paysage s'ouvre sur une large voie d'eau naviguable qui a valeur programmatique : l'enracinement géographique, mais ouvert sur l'extérieur (Damisch, OP pp208-9).

Portrait du condotierre Federico da Montefeltro et de sa femme Battista Sforza, peint par Piero della Francesca vers 1460-70, sous le titre "Triomphe de la chasteté".

 

 

Au dos de ce tableau, Piero della Francesca a peint de manière allégorique la rencontre des époux.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DidiHuberman
ProHumanisme

CO.DER

CtpModerne

HU.MAN

PanneauxUrbino

ED.LED

S.illusion

Rang = N
Genre = MR - iVoix