Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La mimesis nous trompe                     La mimesis nous trompe
Sources (*) : Ah, l'art? Que des apories!               Ah, l'art? Que des apories!
Georges Didi-Huberman - "Devant l'image, question posée aux fins d'une histoire de l'art", Ed : Minuit, 1990, p250

 

Adam et Eve - autel de Gand (Jan Van Eyck, 1432) -

Sur l'artCri

Pour une image d'art, la ressemblance est impossible car elle fait symptôme : cri, mutisme ou jaillissement de la vérité dans l'image supposée parlante

Sur l'artCri
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Didi-Huberman évoque le Christ-tache du Schnütgen Museum. C'est une tache mais aussi un Christ, car la ressemblance christique est l'épreuve de la crucifixion, c'est-à-dire d'une défiguration. Elle ne nous parle pas dans l'élément convenu d'un code iconographique, mais comme jaillissement de la vérité. La vérité de l'incarnation a déchiré la vraisemblance de l'imitation. Il fallait ouvrir l'imitation, c'est-à-dire penser la ressemblance comme un drame.

La ressemblance est un objet insaisissable. Depuis Adam, qui a été déchu de son statut d'être à l'image de dieu, l'homme la poursuit. C'est un drame qui, pour les chrétiens, tourne autour de la mort du dieu-image.

L'univers est devenu un emporium de dissemblance. L'espoir de s'en extraire légitime l'art pictural.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DidiHuberman
ArtMimesis

BI.JQQ

ArtQuid

GP.GGL

ArtCri

IM.MMO

Q.impossible

Rang = L
Genre = A -