Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'esthétique est mourante                     L'esthétique est mourante
Sources (*) :              

 

Figurine Teotihuacan (Mexique) -

Propos de Carl Einstein cités par Georges Didi-Huberman in Devant le temps (Minuit) p168-9.

Le jugement de goût est l'idolâtrie de l'art

   
   
   
                 
                       

 

Selon Georges Didi-Huberman (Devant le temps, Minuit, pp168-9), Carl Einstein veut développer une critique non kantienne. Le pire mensonge dans la réflexion sur l'art est son identification avec la beauté : un misérable lieu commun privé de tout tragique, visant la moyenne ou une normalité rationalisable, qui fait de l'oeuvre un objet isolé, une totalité. Ce qu'il faut repérer dans l'oeuvre d'art n'est pas ce qui flatte la sensibilité (comme si l'historien d'art était un bureaucrate des émotions), mais une théorie, une connaissance, un miracle, un acte, une expérience révélatrice d'états extrêmes.

Le jugement de goût dissimule les actes manqués qui déterminent la plupart des oeuvres d'art. Renoncer à ce jugement, c'est accéder au champ de force des symptômes. Ne pas craindre l'analogie d'une création formelle avec un processus mortel ou une angoisse.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DidiHuberman
ArtEsthetique

VG.DDF

UGout

Rang = N
Genre = MR - IB