Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La forme distingue                     La forme distingue
Sources (*) : Violence, destruction               Violence, destruction
Georges Didi-Huberman - "Devant le temps - Histoire de l'art et anachronisme des images", Ed : Minuit, 2000, p192

 

Visage d'une paysanne (Kasimir Malevitch, 1913) -

Le cubisme accouche du réel

Il n'est pas de forme authentique qui ne soit en même temps violence opératoire

Le cubisme accouche du réel
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Avec le cubisme, l'expérience de l'objet visuel a été bouleversée. Carl Einstein (dans son livre L'art du 20ème siècle, paru dès 1926) cherche à caractériser cette expérience. Il y a décomposition de la forme, comme si une forme juste, authentique, ne pouvait être que destructrice. Toute forme précise est un assassinat d'une autre forme. Il y a accentuation traumatique, dramatisation croissante de la pensée, où ce qui est décomposé est d'abord la figure humaine, comme s'il fallait compromettre avant tout l'unité du système esthétique traditionnel. Mais ce que le cubisme décompose, il l'inclut : ce sont les formes du corps humain qui sont bouleversées.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DidiHuberman
ProForme

DF.FFD

ProViolence

MF.FFL

ArtCubisme

ED.DDE

Q.violence

Rang = N
Genre = MR - IB