Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Le monde s'écoule                     Le monde s'écoule
Sources (*) : L'espace vocal               L'espace vocal
Carole Hargone - "Filer entre deux flots", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 24 aout 2006

 

-

[Il nous faut nous adapter à un monde qui a pris la forme d'une coulure dont le flux continu ne s'arrête jamais]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

logo

 

- CAROLE : Se laisser aller demande tout un apprentissage. Il faut se rendre là où plus rien n'est à soi, se confondre avec un doux liquide où tout son être trempe, se libérer de toute attache, s'exercer aux sports de glisse, s'y laisse envelopper...

- FRANÇOIS : Et alors?

- CAROLE : Et alors on est chez soi dans ce monde. On vit dans un cyberespace qui n'est pas seulement électronique mais biologique.

- FRANÇOIS : Je me méfie de ce vocabulaire mystique.

- CAROLE : C'est ma mystique à moi : l'espoir d'une présence continue, l'impression de se liquéfier dans un monde unifié. Cette mystique n'est pas religieuse, elle est réaliste. Il faut prendre le meilleur de l'espace vocal et laisser tomber le reste.

- FRANÇOIS : C'est quoi, le meilleur?

- CAROLE : la musique, les fêtes ou les réseaux. J'ai pris le parti de ne plus y résister. J'y adhère, comme j'adhère à une vidéo ou au flux sonore continu d'un film. J'aime cette régression, ce retour à la sécurité du cordon ombilical, cette fusion avec moi-même.

- FRANÇOIS : Tu oublies que ce monde fluide est la nouvelle forme du contrôle. Il n'y a pas que les flux qui soient inarrêtables, il y a aussi la domination.

- ACHILLE : Si elle y prend plaisir, au nom de quoi veux-tu la condamner?

- FRANÇOIS : Je ne le condamne pas, je prends acte.

- CAROLE : Il n'y a rien d'idéal dans ce monde, c'est le monde actuel, réel. On y circule comme sur une autoroute vide. C'est parfois un peu déprimant, mais on y circule.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

[Désormais les affects et sentiments du moi flottent, libres d'attaches et impersonnels]

-

Avec le baiser, les pulsions rejoignent les flux spirituels

-

Morris Louis a voulu explorer une nouvelle dimension de la substance : un élément visuel et continu, qui ne produit ni espace, ni objet tangible

-

[L'espace vocal flotte]

-

Nous sommes dans une crise généralisée de tous les milieux d'enfermement (prison, hôpital, usine, école, famille), qui sont remplacés par des sociétés de contrôle

-

La voix, qui se substitue au cordon ombilical, est un flux nourricier et continu qu'il faut maintenir à tout prix

-

[La voix est prise dans une poussée du continu]

-

[L'art culturellement dominant à l'époque postmoderne n'est pas le cinéma, mais la vidéo, dont le flux continu est porté par les médias]

-

Le flux visuel fait du regard une modalité de l'écoute

-

La peinture abstraite représente un objet total où l'espace est un continuum qui joint au lieu de séparer

-

La fête en plein air est l'élément de la voix, la liberté d'un souffle que rien ne hâche

-

L'homme d'aujourd'hui est pris dans une série finie de flux qui reviennent sur eux-mêmes

-

Ce qui nous relie à un film ressemble au cordon ombilical : un flux sonore continu qu'il ne faut surtout pas couper avant la fin

-

Le cyberespace reconstitue sur une plus grande échelle le bain vivant et fluctuant qui unit les signes et les corps

-

Les réseaux constituent un espace d'immanence du savoir où s'exprime une parole continue

-

La musique est un océan qu'aucun rivage ne peut contenir

-

Comme la voix, la nature et le souffle sont réglés sur un modèle onto-théologique : expérience de la présence continue à soi qui n'est accordée qu'à Dieu

-

Il y a quelque chose qui coule; on sait pas ce que c'est ni comment l'arrêter

-

Je me liquéfie

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Carole
ProContinu

AA.BBB

MQiEVocal

GM.LGM

EN_ProContinu

Rang = N
Genre = -