Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le cinéma règle le rapport au désir                     Le cinéma règle le rapport au désir
Sources (*) : Le cinéma, figure de l'inconscient               Le cinéma, figure de l'inconscient
Christian Metz - "Le signifiant imaginaire - Psychanalyse et cinéma", Ed : Union Générale d'Editions, Coll 10/18, 1977, p126

 

-

Immobile et muet, le spectateur de cinéma est en situation de "petit sommeil"

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Le cinéma est une machine à inhiber l'action. Même si quelques mouvements ou réactions sont possibles (rires, pleurs), dans l'obscurité, le spectateur est incité au transfert perceptif. Il se sent comme engourdi, et bien qu'il reste en état de veille, il a le sentiment de se réveiller quand il sort du cinéma. L'énergie psychique suit d'autres itinéraires de décharge : surinvestissement de la perception, capacité à la fiction, à la croyance, qui est à l'origine de l'impression de réalité.

 

 

Photo © D.R.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Metz
CinemaDesir

IO.LOP

CinemaRepresentation

GI.LGI

T.silence

Rang = O
Genre = MH - NP