Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Le souffle, entre vide et vie                     Le souffle, entre vide et vie
Sources (*) : Quelques controverses du Quai               Quelques controverses du Quai
Saphira Beilotshill - "L'éclat du souffle", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 7 septembre 2006

 

-

[Entre vide et vie, nous jouissons du souffle]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

- Saphira : Il y a le souffle de la voix et les autres souffles, qui tiennent au climat (tempêtes) ou à la force explosive (bombes). En général, nous nous référons au premier et nous l'associons à la parole, au désir, à la conscience, à l'inspiration ou à la vie. C'est le (e) muet de la langue française, celui qui, en ouvrant un espace vide, soutient la voix et porte la spiritualité.

- Athanasia : Sans articulation, sans héritage à transmettre, sans adresse, sans être entendu par une oreille, sans appel, sans promesse, ce souffle ne serait que pure vocalisation - une sorte d'âme réduite à sa présence à soi. il serait incapable de porter le langage. En le réduisant à cette dimension, c'est ton existence que tu risques. Le souffle est beau, mais il faut le préférer dans sa sépulture.

- Saphira : On peut distinguer entre les souffles, mais on ne peut pas les séparer. Le souffle de la voix est indissociable de l'autre souffle, celui dont Artaud se plaint d'avoir été dépouillé. Dans ce souffle-là, ce n'est pas la vie qui résonne, c'est le vide. Un être sans trace (comme Artaud) ne peut ni vivre, ni survivre. Il conjugue l'être et le désêtre.

- Juliette : Il y a aussi le dernier souffle, celui qu'on recueille par l'écrit, l'image, la poésie ou le souvenir. Celui-là laisse des traces, il appelle le désordre ultime.

- Eglantine : Et celui de Dieu, qui jouit de chacun de mes souffles, et ne me laisse pas en repos.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Le souffle est la résonance du vide

-

Peindre la parole, c'est la fixer dans son dernier souffle

-

La voix conjugue en un souffle l'être et le désêtre

-

Le souffle est le plus propre à effacer, dans l'expression naturelle, la différance articulatrice

-

Tout le chemin de la poésie - l'art y compris - n'aura été parcouru que par la courte durée d'un unique moment : tournant (ou renverse) du souffle (Atemwende)

-

L'oreille de l'homme permet au souffle de la voix de franchir l'espace

-

Chez Artaud, le souffle ne se confond pas avec la voix : il perfore le subjectile, il fait la guerre aux mots et au langage

-

Le signe est la sépulture d'un souffle

-

Valentine Godé-Darel agonisant (Ferdinand Hodler, 1915)

-

Un souffle vocal plane encore, appelant un désordre ultime

-

Comme une fumée de cigarette, notre environnement se dissoud autour de nous

-

Pour Artaud, le point à trouver est celui qui précède tout texte : un point introuvable d'une vie sans trace

-

Le (e), objet du souffle

-

Le signifiant qui, tout seul, dit avant moi plus que ce que je crois vouloir dire : c'est le souffle

-

Comme la voix, la nature et le souffle sont réglés sur un modèle onto-théologique : expérience de la présence continue à soi qui n'est accordée qu'à Dieu

-

Une peinture de la présence ne nous laisse pas en repos

-

L'âme, qui est le principe qui insuffle sa vie à l'esprit, n'est rien d'autre que la faculté de présenter des idées esthétiques

-

Un quelque chose de furtif (Dieu) m'a volé le premier cri : mots, voix, souffle, chair, corps, geste, vie - et je ne peux rien contre ce vol

-

Il y a prophétie par ruah (vision équivoque) et par davar (parole objective)

-

A chaque souffle je fais jouir Dieu par ma bouche

- Gert : Et celui de la cigarette, le plaisir du souffle, vous l'oubliez?

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Saphira
ProSouffle

AA.BBB

ControvQuai

SO.KSO

IS_ProSouffle

Rang = MSouffle
Genre = -