Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Fantasme, arrêt du temps                     Fantasme, arrêt du temps
Sources (*) :              
Christian Metz - "Le signifiant imaginaire - Psychanalyse et cinéma", Ed : Union Générale d'Editions, Coll 10/18, 1977, p161

 

-

Ce qui est troublant dans le fantasme, c'est qu'il est à la fois proche des sources pulsionnelles et organisé en une histoire

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Le fantasme s'enracine dans l'inconscient. Il développe un thème qui représente des pulsions, et il puise son énergie dans les affects associés. Son originalité par rapport à d'autres productions de l'inconscient (rêve, symptôme) est son organisation. Il est composé et agencé comme un récit cohérent, ce qui porte la marque du préconscient.

Lorsqu'une rêverie éveillée s'en empare, c'est comme l'amorce d'un scénario. Il y a amplification rhétorique et narrative du fantasme inconscient.

 

 

Photo © D.R.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Metz
InsuFantasme

CT.IKL

T.compromis

Rang = L
Genre = MH - NP