Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
La pensée laisse en suspens                     La pensée laisse en suspens
Sources (*) : Sur le Contemporain               Sur le Contemporain
Ingfrid Pollano - "La fortuitude active", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 12 septembre 2006

 

-

[La pensée laisse en suspens]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

L'Orloeuvre est une prothèse pour la pensée. En cheminant dans le texte, en passant d'un mot, d'une proposition ou d'une phrase à une autre, nous sommes en suspens. C'est ce suspens qui fait de nous des sujets (pensants). Dans l'Internet, il n'y a rien d'autre. Ce qui s'inscrit (la représentation) vient toujours en plus.

Il y a donc de la pensée. Nul ne peut le contester, surtout pas le lecteur. Que pèse-t-elle? Le poids du sens, ni plus ni moins (le support ne fait rien à l'affaire, et d'ailleurs il n'y a pas de support). En tant que texte, elle ne veut rien dire. Elle est exposée à l'abîme, en souffrance, comme le corps et la voix.

Penser est une faculté. On peut l'exercer de manière finie, selon certaines maximes, ou ou à la façon infinie qui fait qu'on pense plus qu'on ne pense. Je pense, mais ma pensée est impersonnelle.

La pensée dépend-elle de l'époque? Pensera-t-on différemment dans une époque à venir? La pensée pourrait blanchir, elle pourrait ne plus rien peser du tout, ou si peu que nous nous envolerons.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Le mot "pensée" veut dire à l'origine l'angoisse, le tourment, le suspens

-

Les maximes du sens commun sont : 1/ penser par soi-même; 2/ penser en se mettant à la place de tout autre; 3/ toujours penser en accord avec soi-même

-

La peinture au sens courant est une peinture de peinture : elle révèle l'essence de la pensée comme représentation

-

La pensée n'est à personne car, depuis le commencement, le texte est citation

-

Il y a de la pensée, mais partout où elle opére, elle ne veut rien dire

-

La pensée est la souffrance de la voix dans le langage

-

L'Internet, c'est de la pensée

-

Aies une pensée heureuse et tu t'envoleras

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Ingfrid
ProPensee

AA.BBB

PlanSite

TG.LGR

KE_ProPensee

Rang = zQuois_Pensee
Genre = -